•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rémunération des médecins spécialistes a baissé de 20 %

De mars à avril, des dizaines de milliers d'opérations et d’examens ont été reportés.

Une médecin observant des radiographies.

Une médecin observant des radiographies.

Photo : Radio-Canada

Les médecins spécialistes ont vu leur rémunération diminuer d’au moins 20 % durant la première vague de COVID-19. Un sujet que préfère ne pas commenter la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).

Au plus fort de la pandémie en avril, le premier ministre François Legault avait multiplié les invitations aux médecins spécialistes afin que ces derniers viennent soutenir les infirmières et les préposés aux bénéficiaires dans les Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Il faut dire que les consignes dans les hôpitaux avaient occasionné le report de dizaines de milliers d'interventions chirurgicales et autant d’examens et de rendez-vous. Il était à prévoir qu’il allait y avoir une incidence sur la rémunération à l’acte des médecins.

Selon une compilation des données obtenues par Radio-Canada auprès de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ), la rémunération versée aux médecins spécialistes a totalisé 1,3 milliard de dollars de mars à juin 2020, une baisse de plus de 320 millions de dollars par rapport à la période correspondante de 2019.

La Régie précise que ces montants pourraient être incomplets étant donné que les professionnels de la santé disposent d’une période de 120 jours plutôt que les 90 jours habituels pour soumettre leur facturation à la RAMQ.

Silence à la FMSQ

À la Fédération des médecins spécialistes, on préfère ne pas commenter publiquement.

Dans une publication récente à ses membres, la présidente de la Fédération, Diane Francoeur, a rappelé qu’en temps normal, il se fait 9000 opérations par semaine au Québec, ce nombre a fondu de 75 %. La même chose s’est produite du côté des investigations : mammographies, biopsies, endoscopies, bronchoscopies ont été reportées par milliers.

Dans sa communication aux membres, Mme Francoeur disait avoir bon espoir de réduire la liste d’attente durant l’été. Il faut le faire maintenant et durant tout l’été [...] parce qu’il est toujours probable qu’une deuxième vague vienne à nouveau perturber les activités.

Une entente de rémunération convenue en novembre dernier avec le gouvernement prévoyait des économies récurrentes et non récurrentes qui, sur quatre ans, totaliseront une somme de 1,6 milliard de dollars à réinvestir dans l’accès en médecine spécialisée.

Au ministère de la Santé, un porte-parole précise par écrit qu’il faudra attendre encore plusieurs mois afin d’être en mesure de faire une lecture juste et adéquate de ces données qui nécessitent d’être contextualisées et relativisées en fonction de nombreux paramètres.

Par ailleurs, les données obtenues auprès de la RAMQ n’indiquent pas de variation significative de la rémunération des médecins omnipraticiens. Pour la période de mars à juin 2020, leur rémunération a atteint les 770 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !