•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des frais aux transporteurs aériens qui pourraient miner le transport régional

Un petit avion sur la piste d'un aéroport.

Les petits transporteurs pourraient souffrir de cette hausse de frais de la part de NAV Canada (archives).

Photo : Radio-Canada / Alexandra Duval

Radio-Canada

Une hausse de 30 % des frais exigés par NAV Canada aux transporteurs aériens canadiens pourrait avoir un effet néfaste sur le transport régional. Le Bloc québécois interpelle le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau.

NAV Canada fournit notamment des services de contrôle de la circulation aérienne et d’information aéronautique partout au pays. Elle a annoncé qu'elle haussera ses frais de près de 30 % aux différents transporteurs.

Cette décision est décriée par la directrice générale de la Régie intermunicipale de l’aéroport de Mont-Joli, Chantal Duchesne.

Une hausse de 30 %, c’est vraiment fulgurant, c’est énorme, estime-t-elle. C’est un frais qui va être directement payé par les transporteurs, donc ça va affecter le prix des billets en fin de compte aux consommateurs.

Chantal Duchesne en entrevue dans l'aéroport de Mont-Joli.

La directrice de l'aéroport régional de Mont-Joli, Chantal Duchesne (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

WestJet a d’ailleurs annoncé aujourd’hui une augmentation des coûts de ses billets pour les voyageurs intérieurs dès samedi.

La décision de NAV Canada est d’autant plus dommageable que les régions de l’Est-du-Québec doivent aussi composer avec le départ d’Air Canada depuis le début de l’été.

C’est injustifié d’augmenter les frais de 30 % dans la période actuelle, surtout avec la crise que le transport aérien connaît présentement. C’est comme la cerise sur le sundae, laisse tomber Chantal Duchesne.

Ça peut paraître peu par facture, par invité, mais pour des transporteurs aériens régionaux comme Pascan, qui ont des avions de 15 passagers, la facture va beaucoup plus augmenter, note pour sa part la députée du Bloc québécois d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia, Kristina Michaud.

Sa formation politique a d’ailleurs interpellé le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, pour qu’il minimise les effets de cette hausse de tarifs.

Avec les informations de Louis Lessard et de Jean-Philippe Guilbault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !