•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'application fédérale Alerte COVID lancée à Terre-Neuve-et-Labrador

Un message indiquant « Pas encore de signalement dans votre région » apparaît sur un téléphone cellulaire.

L'application Alerte COVID, mise à la disposition des provinces par le gouvernement fédéral, n'était utilisée qu'en Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

Terre-Neuve-et-Labrador devient la deuxième province au Canada à offrir en téléchargement l’application fédérale Alerte COVID.

Le gouvernement provincial a dévoilé jeudi matin les détails du fonctionnement de l'application.

L'application est utilisée en Ontario depuis la fin du mois de juillet. Elle devrait offrir des fonctionnalités relativement similaires.

Quand des téléphones intelligents munis de l’application sont en contact pendant plus de 15 minutes et à une distance inférieure à deux mètres, ce contact est enregistré par Bluetooth sous la forme d'une poignée de main numérique. Lors de ce contact, aucune information personnelle n'est recueillie ou stockée, assure le gouvernement.

Lorsqu'une personne est déclarée positive à la COVID-19, les responsables de la santé publique lui fournissent un code à entrer dans l'application, qui déclenche alors une alerte d'exposition pour tous les téléphones avec lesquels elle a été en contact au cours des 14 derniers jours.

La notification indique aux utilisateurs qu'ils ont peut-être été exposés à la COVID-19 et leur donne des renseignements sur la manière de se faire tester.

Tous les aspects du programme sont volontaires, du téléchargement de l'application à la saisie d'un code de test positif. Le code lui-même expire dans les 24 heures.

Il ne va pas remplacer le traçage des contacts et l'expertise traditionnelle des autorités de santé publique, mais c'est certainement un autre outil que nous pouvons utiliser, a déclaré la Dre Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de la province, ajoutant que la recherche des contacts se poursuivra pour chaque cas déclaré positif.

La Dre Fitzgerald a également souligné qu’une notification ne signifie pas nécessairement que l'utilisateur était un contact proche ou qu’il recevra un appel de la santé publique. La notification signifie simplement qu'un test de dépistage de la COVID-19 est recommandé.

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador avait initialement entamé des discussions avec l’entreprise technologique Verafin pour le développement d'une application provinciale. Il les avait interrompues lorsque le gouvernement fédéral avait annoncé la création une version pancanadienne, et il a alors plutôt choisi de participer aux efforts nationaux.

Plus de 2,2 millions de personnes ont téléchargé l'application à ce jour, la plupart en Ontario, mais à peine une centaine de personnes y ont signalé leur diagnostic positif à la COVID-19, ce qui laisse planer des doutes sur son efficacité.

L'application est offerte en téléchargement dans les boutiques Apple et Google, pour les téléphones Apple et Android fabriqués au cours des cinq dernières années.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !