•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

12 nouveaux cas liés au Bar le Kirouac

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La facade du Bar le Kirouac.

Le Bar le Kirouac attire beaucoup l'attention depuis le début de la semaine.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La soirée karaoké du 23 août au Bar le Kirouac, à Québec, a mené à la contamination de 52 personnes, a indiqué le CIUSSS de la Capitale-Nationale jeudi. Bien que son établissement soit associé à une éclosion, le propriétaire ne sera pas accusé de négligence dans cette affaire.

Parmi les 37 nouveaux cas recensés dans la région aujourd'hui, 12 sont directement liés à la soirée karaoké.

Rappelons qu’au moins 3 cas dans trois écoles de Québec sont liés à cette même soirée, de même que dix cas secondaires.

Nouvelle éclosion dans une résidence

Le CIUSSS confirme aussi de nouveaux cas chez deux usagers de la ressource intermédiaire la Clairière du complexe Les Quartiers des rivières.

Cet établissement a déjà dû faire face à des cas positifs dans le passé. Les Quartiers des rivières, propriété du Groupe Sélection, est l’un des plus importants milieux de vie pour aînés de Québec avec ses 500 appartements.

Une image d'un édifice appartenant à un complexe résidentiel.

La Clairière fait partie du complexe résidentiel Les Quartiers des rivières.

Photo : Radio-Canada / Groupe Sélection

La COVID-19 gagne du terrain à Québec

Comme hier, près d'un cas sur cinq au Québec a été détecté dans la région de la Capitale-Nationale, alors que la province entière compte 187 nouveaux cas positifs jeudi.

Depuis le début du week-end dernier, au moins 122 résidents de la capitale ont reçu un diagnostic positif. L'éclosion au Bar le Kirouac est directement liée à cette augmentation, alors que 52 cas y sont associés.

Le nombre de cas détecté à Québec pourrait d'ailleurs augmenter de nouveau au cours des prochains jours. Toutes les personnes qui ont visité des bars de Québec, particulièrement ceux du quartier Saint-Sauveur, ont été invitées hier par la santé publique à se rendre dans l'un des centres de prélèvement pour y effectuer un test.

Des véhicules étaient en attente à la clinique de dépistage de Place Fleur de lys jeudi matin.

Des véhicules étaient en attente à la clinique de dépistage de Place Fleur de lys jeudi matin.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Un client du Kirouac se fait tester

Michel Martel, de Neufchâtel, a notamment fréquenté le Bar le Kirouac au cours des derniers jours. Inquiet pour son état de santé, il a entendu l'appel de la santé publique et s’est rendu à la clinique de Fleur de lys jeudi matin pour en avoir le coeur net.

Je suis malade, ça fait plus qu'une semaine. C'est un peu comme une grippe. Ce sont des symptômes que je n'ai jamais eus auparavant. J'ai tout de même 73 ans, affirme le client du Kirouac qui dit être généralement en bonne santé.

Je travaille dans le domaine public, alors je ne peux pas me permettre de polluer d'autres personnes, ajoute l'employé d'une compagnie de messagerie.

Pas d'accusation contre le propriétaire du Kirouac

La police de Québec confirme par ailleurs qu’elle ne portera pas d’accusation contre Lucien Simard, propriétaire du Bar le Kirouac. L’enquête a déterminé que le propriétaire a pris des mesures adéquates dès qu’il a été informé de la situation.

Toutefois, la police de Québec confirme qu'une enquête est toujours en cours concernant les agissements des clients qui ont fréquenté le Kirouac lors de la fameuse soirée karaoké du 23 août.

Pas de cas au Bar la Gamelle

Par ailleurs, aucun cas n'a à ce jour été détecté parmi les employés et clients du Bar la Gamelle testés dans les jours suivant la soirée karaoké au Kirouac. Certains ont cependant refusé d'effectuer le test. Cet établissement de Vanier a été fermé parce que des habitués du Kirouac s'y seraient rendus après la soirée du 23 août.

La police de Québec a néanmoins saisi les enregistrements des caméras de surveillance au Bar la Gamelle.

Sept écoles de la grande région de Québec sont désormais aux prises avec la COVID-19 depuis le début de l'année scolaire. Au moins trois cas dans les écoles sont associés à l'éclosion au Bar le Kirouac.

Avec la collaboration d'Alexandra Duval, Guylaine Bussière, Jonathan Lavoie et Camille Simard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !