•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

640 000 $ d'Ottawa pour rénover le Complexe Félix-Leclerc à La Tuque

Une affiche où on peut dire rénovations en cours, réouverture 2021, devant le complexe.

L'endroit affiche déjà que des rénovations sont en cours.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Complexe culturel Félix-Leclerc à La Tuque recevra près de 640 000 $ du gouvernement fédéral. Le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse dans sa ville natale mercredi.

Cet investissement permettra au lieu de diffusion d’entamer des travaux de rénovation estimés à 3,2 millions de dollars. De cette somme, deux millions 240 000 $ proviendront du gouvernement provincial et 32 000 $ du Fonds Hydro-Québec.

La directrice du Complexe culturel Félix-Leclerc, Marie-Pierre Mailhot, estime que l’endroit avait besoin de beaucoup d’amour après 21 ans d’opérations. Les travaux de rénovation permettront, selon elle, de bonifier l’expérience des spectateurs.

On améliore le confort, autant au niveau de l'espace pour les jambes que l'espace en largeur. On va perdre quelques places. On passe de 528 à 476 places, mais on va vraiment optimiser le confort pour l'utilisateur.

Une citation de :Marie-Pierre Mailhot, directrice générale, Complexe culturel Félix-Leclerc

Une toute nouvelle scène, des sièges plus confortables et des équipements vidéo, d’éclairage et de sonorisation seront aménagés d’ici 2021. La capacité de la salle principale passera de 528 à 476 places assises.

Le Complexe culturel Félix-Leclerc se dotera également d’une deuxième salle plus intimiste dans l’Espace Carole-Guérin et d’une aire de services pour faciliter la tenue de réceptions.

Pause depuis mars

Depuis mars, tous les événements ont été suspendus au Complexe culturel Félix-Leclerc. Le domaine culturel a été durement touché par la pandémie, mais Mme Mailhot croit qu’il s’agit du moment idéal pour effectuer ces travaux.

La fermeture du Complexe culturel Félix-Leclerc aurait eu lieu avec ou sans la crise sanitaire.

Une salle avec des sièges vides et une scène.

La salle La Forestière du Complexe culturel Félix-Leclerc, à La Tuque

Photo : Archive – Collaboration spéciale

On est à peu près à 27 % sous les niveaux d'avant la pandémie en termes d'emploi. Il y a une reprise, mais elle est un peu plus timide que dans d'autres secteurs, a déclaré Steven Guilbeault, le du Patrimoine canadien. C'est difficile de vous dire ce qu'on prévoit, parce que nous sommes tributaires de l'évolution de la pandémie et des mesures mises de l'avant au niveau de la santé publique.

Ce que je peux vous dire, c'est que nous avons pris l'engagement, le premier ministre et moi, d'être là pour nos artistes et nos organisations culturelles à travers le pays.

Une citation de :Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien

Un financement de 150 000 $ additionnels sera toutefois nécessaire à la complétion du montage financier. Selon la directrice de l’établissement, les prix des fournisseurs ont gonflé en raison de la pandémie et le budget initialement prévu ne suffit plus.

Aucune entreprise n’a été retenue pour réaliser les travaux pour l’instant. Le conseil municipal de La Tuque a rejeté quatre soumissions depuis le début du processus d’appel d’offres. Selon Pierre-David Tremblay, les entreprises soumissionnaires prévoyaient des dépassements de coûts de plus d’un demi-million de dollars.

Le Complexe culturel Félix-Leclerc accueille 37 000 visiteurs par année.

D’après les informations de Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !