•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 à la Cité-de-la-Santé de Laval

Gros plan sur des mains gantées qui tiennent du matériel médical.

En une semaine, cinq patients, quatre employés et un médecin de l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval ont reçu un résultat positif à la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

C’est le branle-bas de combat depuis une semaine à l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval. Une dizaine de personnes ont reçu un résultat positif à la COVID-19. Le recours à une « équipe volante » pourrait être en cause.

Depuis une semaine, cinq patients de l’hôpital, ainsi que quatre employés et un médecin, ont reçu un résultat positif à la COVID-19.

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, tout a commencé lorsqu’une employée de l’unité 3ON de la Cité-de-la-Santé a reçu un diagnostic positif à la COVID-19, le 25 août. Cette unité héberge des patients en médecine générale.

Dès qu’elle a été informée de la situation, l’équipe de prévention et de contrôle des infections (PCI) s’est rapidement mobilisée, explique par courriel le porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, Pierre-Yves Séguin. Le CISSS a procédé au dépistage préventif à large échelle du personnel et de tous les usagers touchés.

Tous les employés réguliers de l'unité et les patients sont testés quotidiennement, précise M. Séguin. Les cinq patients atteints de la COVID-19 ont tous été transférés dans la zone chaude de l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé.

Le CISSS de Laval a également identifié tous les visiteurs qui sont venus à l’unité dans les 14 derniers jours afin de communiquer avec eux pour les informer de la situation et les inviter à se faire dépister.

Selon la présidente du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CISSS de Laval-CSN, Marjolaine Aubé, cette éclosion pourrait être liée au recours à des équipes volantes. Une employée d’une équipe volante à l’unité 3ON venait du secteur d’hémato-oncologie [cancer] d’un autre étage, affirme Mme Aubé.

L’employeur a stabilisé tous les prochains horaires; personne ne va changer d’unité, ajoute-t-elle. C’est ce qu’on demande, et ce devrait être comme ça en tout temps!

La présidente du syndicat rappelle qu’on devrait s’inspirer de la pratique en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). En CHSLD, on a cessé d’utiliser des équipes volantes; c’est la stabilité en unité jusqu’en mai 2021. Peut-on faire même chose à l’hôpital?

Marjolaine Aubé souligne qu’un peu plus d’une centaine de postes sont affichés depuis peu à la Cité-de-la-Santé, dont des postes de PAB [préposés aux bénéficiaires] en équipe volante.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !