•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une chicane de conseillères à propos de la sécurité routière à Trois-Rivières

des gens assis autour d'une table

(Archives) La Ville de Trois-Rivières en train de tenir un conseil municipal en 2019.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les conseillères municipales de Trois-Rivières Mariannick Mercure du district des Forges et Valérie Renaud-Martin du district des Carrefours se lancent des flèches sur les réseaux sociaux dans le dossier de la sécurité routière.

Les échanges ont commencé il y a quelques jours alors que des accidents impliquant de jeunes cyclistes et des automobilistes ont eu lieu à Trois-Rivières, dans le district de Valérie Renaud-Martin.

La conseillère avait déploré l’accident sur sa page Facebook professionnelle. Le lendemain, sa collègue du district des Forges dénonçait dans un article du quotidien Le Nouvelliste ses collègues du conseil municipal qui avait voté contre le projet Vision zéro, parmi lesquels se trouvaient Valérie Renaud-Martin.

La représentante du district des Carrefours a publié lundi soir un autre long texte sur sa page Facebook de conseillère municipale pour rappeler ses engagements politiques et répondre aux propos de sa collègue du conseil municipal, Mariannick Mercure.

J’ai toujours été pour la sécurité routière, a soutenu Valérie Renaud-Martin mardi au micro de Toujours le matin. Je n’étais pas contre l’objectif de Vision zéro, mais j’ai voté contre le projet parce que nous n’avions pas consulté la population et que nous ne connaissions pas les coûts de l’application d’une telle mesure.

De son côté, Mme Mercure a tenu mardi des propos laissant entendre qu’elle demandera des comptes aux élus municipaux au cours des prochaines semaines.

Je veux qu’on fasse le débat public, pas un huis clos, sur la transparence à la Ville et je vais déposer une résolution en ce sens-là aussi, dit-elle. Parce que je suis suis vraiment vraiment tannée que les gens gèrent leur image, comme je le vois présentement. L’élection s’en vient et moi j’ai envie que les gens découvrent les vrais visages des politiciens autour de la table.

Un conseil municipal est prévu mardi soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !