•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta veut créer plus de places dans les centres de soins continus

Des dames âgées prennent un repas ensemble.

En Alberta, il y a 103 centres publics de soins continus, 126 centres privés et 124 centres à but non lucratif.

Photo : iStock

Le gouvernement albertain va augmenter le nombre de places subventionnées dans les centres de soins pour personnes âgées.

Le premier ministre Jason Kenney espère que cette initiative créera des centaines de lits dans les centres des 31 communautés de la province qui en ont le plus besoin, dont Saint Paul et Saint-Albert.

Selon le gouvernement provincial, il existe 27 528 lits dans les centres de soins continus, mais 400 personnes sont sur la liste d'attente pour y accéder.

Après consultation avec les administrateurs des centres publics, privés et à but non lucratif, nous avons découvert des espaces non utilisés dans leurs bâtiments où il serait possible de mettre des lits, explique Jason Kenney.

Pas assez de détails pour se réjouir

L’association Friends of Medicare milite pour un meilleur financement des centres de soins continus, surtout depuis que la pandémie a frappé la province. Selon la directrice générale, Sandra Azocar, l'annonce est décevante.

Ce que nous voulons, c’est un plan, nous voulons une stratégie pour les soins continus.

Sandra Azocar, directrice générale de Friends of Medicare

Nous avons vu comment les choses se sont déroulées pendant la pandémie et vu l'impact que le manque d’employés et le manque de financement pour la désinfection ont eu sur la qualité des soins durant le confinement. Donc, nous attendions plus de cette annonce, explique Mme Azocar.

Cependant, l’experte en gérontologie et professeure à l’Université de l’Alberta Donna Wilson estime que cette annonce est encourageante malgré le manque de détails.

Le plus intéressant dans cette annonce est qu’elle permet aux organismes qui se spécialisent dans les soins continus de définir leurs besoins, explique Mme Wilson.

Le gouvernement annoncera le nombre de lits subventionnés créés une fois que les centres de soins continus auront indiqué combien ils peuvent en créer.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !