•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvel hôpital en Outaouais : le ministre Lacombe n'est pas prêt à parler d'échéancier

Mathieu Lacombe parle, debout, à l'Assemblée nationale.

Le ministre responsable de l'Outaouais, Mathieu Lacombe. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Mathieu Lacombe assure qu'il y aura un nouvel hôpital en Outaouais. Le ministre responsable de la région n'est toutefois pas en mesure de dire quand.

Le journal Le Droit rapportait la semaine dernière que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais se préparait à attendre encore 15 ans avant l'arrivée du nouvel hôpital.

Il s'agit pourtant d'une promesse électorale de la Coalition Avenir Québec (CAQ) qui assurait pouvoir construire un nouvel établissement de santé qui accueillerait des patients dès 2023.

Un doute plane désormais quant à la réalisation de cette promesse. Mathieu Lacombe, le ministre responsable de la région se veut toutefois rassurant.

La réponse à cette question, elle est sans équivoque, on va avoir un nouvel hôpital en Outaouais, fait-il valoir en entrevue avec Radio-Canada.

Le premier ministre l'a réitéré il y a quelques semaines.

Une citation de :Mathieu Lacombe, le ministre responsable de la région

Je comprends que les gens se posent des questions sur les délais, concède-t-il. Malgré tout, M. Lacombe refuse toutefois d'avancer un échéancier pour le nouvel hôpital.

Ce dernier confirme que le travail est bien commencé, mais que la lourdeur de la planification et la pandémie sont en cause dans le report de la date d'ouverture de l'hôpital.

Il ajoute qu'une annonce devrait être faite dans les prochaines semaines et assure que les citoyens vont être contents de ce qu’on va leur proposer.

De son côté, Maryse Gaudreault était estomaquée lorsqu'elle a appris la nouvelle vendredi. Elle comprend que la construction d'un édifice qui offre des soins de santé est un processus long et complexe, mais déplore les proportions que cela prend.

Cette dernière estime que l'information partagée est contradictoire et fait valoir que la situation est déroutante pour la population.

Je demande au gouvernement d’être très clair par rapport à son engagement puisqu’au fil des ministres qui se succèdent, on est complètement perdu, insiste-t-elle en entrevue.

Maryse Gaudreault en entrevue devant le terrain de soccer de l'école Mont-Bleu.

Maryse Gaudreault déplore qu'à la mi-mandat, la CAQ n'ait toujours rien annoncé concernant le nouvel hôpital de Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Denis Marcheterre, le président d'Action Santé Outaouais est également préoccupé par les délais.

C'est décevant pour les gens qui ont besoin de services hospitaliers.

Une citation de :Denis Marcheterre, président d'Action Santé Outaouais

Il reconnait que la pandémie change la donne dans plusieurs projets et que la population est en mesure de comprendre cela. Le Québec est maintenant plus endetté, indique-t-il. Évidemment que les projets vont changer [...] mais qu’on nous le dise clairement à ce moment-là.

Il ne blâme pas le CISSS de l'Outaouais qui, à son avis, ne fait que se préparer au pire scénario, mais montre plutôt du doigt le gouvernement provincial qui manque de transparence.

Ce que les gens avalent moins, c’est les secrets, les cachettes, les non-dits, les silences, fait-il valoir. C'est à Québec que ça se passe, pas à Gatineau.

Avec les informations de Claudine Richard et d'Antoine Trépanier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !