•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le FBI s’inquiète de l’utilisation des sonnettes intelligentes pour espionner la police

Une sonnette Amazon Ring à côté d'une porte d'entrée d'un domicile.

Ring collabore avec plus de 600 services de police américains.

Photo : Amazon.ca

Radio-Canada

Des documents internes indiquent que le FBI s’inquiète de l’utilisation de sonnettes intelligentes avec caméra connectée, comme Amazon Ring ou autres, pour surveiller les activités des forces de l’ordre.

Les documents, repérés en ligne par le magazine The Intercept, font partie du dossier BlueLeaks, une collection de plus de 1 million de fichiers piratés en juin dernier et visant plus de 200 services de police, dont le FBI.

Un rapport interne de l’agence fédérale déniché parmi ces fichiers fait référence à un incident survenu en 2017, au cours duquel une personne a regardé, à distance, le policier s’apprêtant à lui délivrer un mandat de perquisition, grâce à la caméra connectée de sa sonnette intelligente.

Par l’entremise de son système de sonnette wi-fi, la personne visée par le mandat a visionné à distance les activités se déroulant à sa résidence à partir d’un autre emplacement et a contacté son voisin et son propriétaire au sujet de la présence du FBI chez elle, peut-on lire dans la note de service.

Certains individus utilisent vraisemblablement des appareils IoT [Internet of things, ou Internet des objets] pour entraver les enquêtes des forces de l’ordre et, possiblement, surveiller leurs activités, indique le rapport.

Ces individus pourraient également prendre des photos des agents de la paix, ce qui présente un risque pour leur sécurité actuelle et future, ajoute-t-on.

Ce qui cloche avec les sonnettes intelligentes

Comme le rapporte la BBC, les sonnettes intelligentes telles que Amazon Ring sont, depuis quelque temps, dans le viseur des personnes militant pour le respect de la vie privée.

Amazon a été critiqué l’an dernier pour sa collaboration avec près de 600 services de police, les autorisant à surveiller la population par l’entremise des sonnettes Ring.

En vertu de cet accord, les services de police peuvent demander l'accès aux images captées par ces appareils sans avoir besoin d'un mandat.

Selon des documents et des courriels obtenus par VICE l’an dernier, Amazon offre même des rabais sur les produits Ring aux services de police partenaires, en plus de donner des formations sur les façons de mieux convaincre les gens de donner leurs images aux forces de l’ordre.

Avec les informations de The Intercept, et BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !