•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des clients du bar Kirouac se seraient rendus dans un autre établissement

Enseigne du bar La Gamelle sur laquelle sont écrits les mots billard, dard et karaoké.

Le bar La Gamelle est situé dans le quartier Vanier, à Québec.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Bussière

Des clients du bar Kirouac se sachant possiblement infectés par la COVID-19 auraient visité au moins un autre établissement de Québec avant même d’avoir obtenu les résultats de leur test de dépistage, ce qui laisse craindre une propagation de l’éclosion à d’autres commerces.

Les propriétaires du bar La Gamelle, dans le quartier Vanier, affirment que deux clients ont reçu un diagnostic positif de COVID-19 après avoir visité leur commerce samedi et dimanche.

Les deux clients sont des habitués du bar Kirouac, dans le quartier Saint-Sauveur, nouveau foyer d’éclosion du coronavirus, qui étaient en attente des résultats de leur test lorsqu’ils se sont présentés à La Gamelle.

« Malhonnête »

Ils auraient pénétré à l’intérieur de l’établissement, et ce, même si une affiche placée à l’entrée demandait spécifiquement aux clients du Kirouac de faire demi-tour.

Je trouve ça un petit peu malhonnête de leur part. Ils auraient dû rester chez eux comme le [prescrit] le gouvernement, dénonce Geneviève Tremblay, copropriétaire du bar La Gamelle.

Une affiche collée sur la porte du bar La Gamelle demande aux personnes ayant récemment fréquenté le bar Kirouac de s'abstenir d'entrer.

Les personnes ayant récemment visité le bar Kirouac sont invitées à ne pas se rendre au bar La Gamelle.

Photo : Radio-Canada

Elle et son associé, Jacques Drouin, ont appris lundi que les deux habitués du Kirouac avaient contracté la COVID-19.

Les propriétaires ont alors pris la décision de fermer leur établissement, le temps de tout désinfecter et d’envoyer leurs employés se faire tester.

J'ai trouvé un peu méchant de leur part de venir puis de mettre en danger mes clients et les employés.

Geneviève Tremblay, copropriétaire du bar La Gamelle
Une femme et un homme se tiennent debout sur le bord d'une rue du quartier Vanier, à Québec.

Geneviève Tremblay et Jacques Drouin, propriétaires du bar La Gamelle

Photo : Radio-Canada

Jacques Drouin dit avoir parlé à l’un des deux clients infectés. Ce dernier lui aurait confirmé qu’il avait bel et bien contracté la maladie.

Plus de 40 cas?

Selon la Direction régionale de santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale, une vingtaine de personnes ayant récemment participé à une soirée karaoké au bar Kirouac sont atteintes de la COVID-19.

Mardi, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a avancé qu’une quarantaine de nouveaux cas étaient attribuables à cette seule soirée.

La façade d'un bar à l'angle de deux rues, sous un ciel pluvieux.

Le bar Kirouac, dans le quartier Saint-Sauveur, à Québec

Photo : Radio-Canada / Victor Paré

Le propriétaire du bar Kirouac, Lucien Simard, affirme que certains de ses clients censés être en isolement se sont rendus dans d’autres établissements au cours des derniers jours.

Il y a des gens qui m'ont envoyé des messages me disant qu'ils étaient infectés, mais qu'ils étaient dans d'autres bars; cherchez l'erreur, confie M. Simard en entrevue à Radio-Canada.

Le Service de police de la Ville de Québec a ouvert une enquête pour négligence afin de faire la lumière sur les événements.

Fermeture préventive

Un autre bar du secteur, le Bistro Vanier, a lui aussi été fermé temporairement jusqu'au 10 septembre.

Le bistro vanier est un bar dans un immeuble en pierres.

Le Bistro Vanier est fermé temporairement jusqu'au 10 septembre.

Photo : Capture d'écran - Google Street View

Dans une publication sur les réseaux sociaux, les propriétaires indiquent vouloir fermer à titre préventif étant donné les événements entourant la COVID-19 dans d'autres établissements.

Le message précise que tout le personnel de l'établissement a passé le test et que les résultats étaient tous négatifs.

Avec les informations de Marie-Pier Mercier et Guylaine Bussière

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !