•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 des 6 candidats à la mairie de Saskatoon participeraient au défilé de la Fierté

Le sixième candidat, Don Atchison, a esquivé la question à deux reprises.

Le maire de Saskatoon pose avec un homme et une femme lors du défilé en 2017.

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, lors du défilé de la Fierté en 2017 (archives).

Photo : tirée du compte Twitter de Charlie Clark

Parmi les six candidats à la mairie de Saskatoon, un seul n'a pas déclaré son intention de participer à un défilé de la Fierté à titre de maire. Don Atchison a esquivé la question à deux reprises depuis la confirmation de sa candidature la semaine dernière.

Maire de Saskatoon de 2003 à 2016, Don Atchison n’a jamais participé à un défilé de la Fierté en tant que maire. En 2016, il avait déclaré ne pas pouvoir s’y rendre en raison d’un conflit d’horaire avec le 90e anniversaire de son père.

La question lui a été posée lors de son discours de lancement de campagne vendredi dernier et lors d’une entrevue à la radio de CBC trois jours plus tard.

La première fois, il a répondu : Nous sommes ici pour parler de politiques, pas de défilés, tout en précisant qu’il avait participé au lever du drapeau de la Fierté en 2016. La deuxième fois, il a dit : Je vais parler des politiques de la ville de Saskatoon. Le défilé est un autre sujet.

Chaque fois, il a aussi mentionné que ces discussions pourraient avoir lieu à l’avenir.

Don Atchison, à l'extérieur, s'adresse aux médias lors de l'annonce de sa candidature pour le poste de maire de Saskatoon.

Don Atchison détient le record de longévité en tant que maire de Saskatoon, lui qui a occupé le poste entre 2003 et 2016.

Photo : Guy Quenneville

Son refus de répondre n’est pas surprenant aux yeux de Krystal Nieckar, directrice générale par intérim d’OUTSaskatoon.

C’est un comportement très similaire à celui que nous avons vu dans le passé.

Krystal Nieckar, directrice générale par intérim d’OUTSaskatoon

Mme Nieckar a déjà travaillé pour Pride Saskatoon, un organisme qui a à plusieurs reprises invité Don Atchison aux défilés précédents. On est en 2020. Nous avons besoin de gens qui seront les élus de notre ville pour célébrer notre communauté.

De son côté, Mike McCoy, coprésident de Saskatoon Pride Festival, dit avoir noté la réticence et le refus de Don Atchison. Selon Mike McCoy, le candidat banalise la question lorsqu'il dit vouloir parler de politiques.

Ne pas s’engager à participer à quelque chose d’aussi symbolique ne peut être qu'interprété comme un manque de compréhension du rôle du maire dans la création d’une communauté accueillante pour tous.

Participants au défilé de la fierté gaie à Saskatoon

17e défilé de la Fierté de Saskatoon en 2017 (archives).

Photo : Soumise : James Hopkin

Ce que les autres candidats ont dit

Le maire Charlie Clark et plusieurs conseillers municipaux actuels ont participé aux récents défilés de la Fierté dans les rues de Saskatoon. Charlie Clark, qui vise une réelection le 9 novembre prochain, a l’intention de continuer à y prendre part.

Je sais à quel point il est important de démontrer son engagement pour faire de Saskatoon une communauté sûre et inclusive. Nous avons des milliers de personnes de la communauté LGBTTIQQ2SA qui contribuent à notre ville dans toutes les facettes de la vie.

LGBTTIQQ2SA

Ce sigle désigne l'ensemble des personnes appartenant aux communautés suivantes : lesbienne, gaie, bisexuelle, transsexuelle, transgenre, intersexuelle, allosexuelle [queer], qui s’interroge sur son orientation sexuelle [questioning], bispirituelle [two-spirited] ainsi que leurs sympathisants [allies].

L'ancien député du Parti saskatchewanais Rob Norris maintenant candidat à la mairie rappelle qu’il a été parmi les premiers députés provinciaux à participer au défilé et qu’il a essayé autant que possible de participer et de soutenir la cause de différentes façons.

Rob Norris s’est aussi permis d’écorcher Don Atchison pour son refus de répondre à la question.

Il y a dix ans, il aurait pu être intéressant d’être timide ou ambigu sur le sujet. Il est temps de dire les choses très clairement.

Rob Norris, candicat à la mairie de Saskatoon

Charlie Clark et Rob Norris étaient présents au défilé cette année, qui s’est toutefois fait de façon virtuelle en raison de la pandémie.

Les trois autres candidats, Cary Tarasoff, Mark Zielke et Zubair Sheikh, ont aussi confirmé qu'ils marcheraient dans les rues aux côtés de tous les membres de la communauté LGBTQ+.

Rob Norris, lors d'une entrevue, qui répond aux questions du journaliste.

Rob Norris est un ancien député provincial (archives).

Photo : CBC

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !