•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CIUSSS cherche à combler une centaine d’emplois

Des travaux de désamiantage seront réalisé dans seize bâtiments du CIUSSS Saguenay–Lac-Saint-Jean, dont l'hôpital de Chicoutimi

Les postes à combler sont situés un peu partout dans les établissements gérés par le CIUSSS, dont l'hôpital de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean tient un nouveau salon de l’emploi au téléphone cette semaine.

L’événement a lieu du 1er au 3 septembre.

Le CIUSSS se retrouve encore devant un manque de personnel. Les étudiants sont de retour sur les bancs d’école et plusieurs employés qui étaient venus prêter main-forte dans les premiers mois de la pandémie ont repris leur travail habituel.

On parle de près de 100 emplois disponibles dans la région pour combler tous nos besoins.

Stéphanie Lemay, chef de service, CIUSSS

Des conseillers en ressources humaines seront au bout du fil pour répondre aux appels des candidats (1-833-704-0222). Cette façon de faire permet entre autres de respecter la distanciation physique exigée par la santé publique.

On va avoir une équipe de recruteurs qui sera disponible pour tous les chercheurs d’emplois qui désirent postuler chez nous, soit pour obtenir de l’aide dans leurs démarches d’embauche ou tout simplement pour avoir des informations quant à leurs choix de carrière, explique Stéphanie Lemay, chef de service au CIUSSS.

Lors de la tenue d’un événement semblable au printemps, le CIUSSS avait reçu plus de 700 appels et effectué environ 200 embauches.

Les types d’emplois à combler

Les besoins les plus criants concernent les emplois généraux, c’est-à-dire ceux rattachés aux services alimentaires, à la buanderie et aux tâches d’hygiène et de salubrité.

Une infirmière vue de profil portant un masque médical qui lui couvre le nez et la bouche.

Une infirmière au chevet d'un patient.

Photo : Reuters / Yves Herman

La première journée de l’événement, mardi, sera consacrée aux emplois liés aux soins personnels, comme infirmiers, préposés aux bénéficiaires ou inhalothérapeutes.

La deuxième journée sera plutôt dédiée aux personnes intéressées par les emplois généraux.

La troisième et dernière journée du salon de l’emploi virtuel visera des postes liés à la réadaptation et à l’aspect psychosocial, comme ergothérapeutes, physiothérapeutes, psychologues ou travailleurs sociaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !