•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une manifestation pour la réouverture de Produits forestiers Résolu à Baie-Comeau

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Plusieurs dizaines de manifestants devant l'usine avec des drapeaux rouges du syndicat Unifor à la main.

Plus de 200 personnes manifestent devant l'usine de papier journal.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

Une manifestation a eu lieu lundi matin devant l'usine de Produits forestiers Résolu à Baie-Comeau.

Plus de 200 personnes ont participé à l'événement organisé par le syndicat Unifor qui représente les employés de la papetière fermée depuis la fin du mois de mars.

La manifestation a réuni des employés de l’usine et aussi des retraités de Produits forestiers Résolu. Ceux qui se sont déplacés pour y participer souhaitent que les emplois soient conservés dans la région, mais ils tiennent aussi au symbole que représente l’usine de papier journal dans l’histoire de Baie-Comeau.

Des manifestants brandissent des drapeaux et des pancartes. On peut lire sur l'une d'elles : nos copeaux à Baie-Comeau.

Des employés de l'usine toujours fermée ont pris part à la manifestation.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Je comprends que le marché a baissé. Mais il reste néanmoins qu'on produit du papier journal ailleurs pour fournir les clients qui était [normalement] fait à Baie-Comeau, donc il y a quelque chose qui ne fonctionne pas là-dedans. Puis, minimalement, il devrait y avoir au moins une machine en opération, puis la deuxième machine, bien elle doit être modifiée, affirme le directeur québécois du syndicat Unifor, Renaud Gagné.

Les élus sont de la partie

Les élus Marilène Gill, du Bloc Québécois, Martin Ouellet, du Parti Québécois ainsi que le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, ont eux aussi participé à la manifestation.

Ils réclament l'intervention des gouvernements pour redémarrer la production et ramener les 230 travailleurs dans l'usine.

On est capables d'investir dans le pétrole, on est capables d'investir dans l'industrie automobile, on est capables d'aider la Colombie-Britannique, le Nouveau-Brunswick pour ce qui est de la tordeuse des bourgeons de l'épinette ou le dendroctone du pin, bref, le gouvernement fédéral est capable de donner aussi à l'industrie forestière, soutient la députée de Manicouagan, Marilène Gill.

Les élus pressent également les dirigeants de la papetière de moderniser les installations de Baie-Comeau et de changer la vocation d'une partie de l'usine.

Le maire de Baie-Comeau a d'ailleurs affirmé s'être entretenu avec la direction de Produits forestiers Résolu à ce sujet, lundi matin.

Marcel Furlong, un homme au manteau orange, Yves Montigny et Martin Ouellet discutent pendant la manifestation.

Plusieurs élus de la région étaient présents lundi matin.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

De son côté, Produits forestiers Résolu répète qu'il n'y a toujours pas de reprise dans le marché mondial du papier journal et qu'il est impossible de prévoir le redémarrage de l'usine pour l'instant.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !