•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Tournoi pee-wee de Québec annulé pour la première fois de son histoire

L'équipe pose pour une photo sur la glace avec la bannière de champions.

Les Alliés de Montmagny ont pu célébrer sur la glace du Centre Vidéotron.

Photo : Tournoi International de Hockey Pee-wee de Québec

Pour la première fois de son histoire, le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, qui devait avoir lieu en février 2021, est annulé. Les mesures sanitaires et les incertitudes causées par la pandémie ont forcé la direction à prendre cette décision.

Le directeur général du tournoi, Patrick Dom, affirme que la décision d’annuler le tournoi a été prise afin d’assurer la sécurité des participants et des spectateurs.

Il a encore du mal à prendre conscience qu’il n’y aura pas de tournoi pee-wee du 10 au 21 février 2021 sur la glace du Centre Vidéotron.

C'est comme quand tu sais que quelqu'un va mourir. Tu sais qu'il va mourir, tu te fais à ça, mais quand il meurt, ça fait mal pareil. Ça vient te chercher, illustre Patrick Dom.

Le directeur du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, Patrick Dom.

Patrick Dom, directeur général du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

Trop d'incertitudes

Les organisateurs du tournoi ont discuté à plusieurs reprises avec la santé publique, mais des questions demeurent toujours sans réponse. Il est bien difficile pour les autorités de prévoir quelle sera la situation en février prochain.

Est-ce qu'il va y avoir du hockey mineur à ce moment-là? Les frontières vont-elles être ouvertes? Est-ce que les gens vont être encore [en] quarantaine quand ils arrivent? Est-ce que ce sera 250 personnes maximum? On ne le sait pas. Il y a trop d’incertitudes, mentionne Patrick Dom.

Évidemment, je trouve ça très malheureux pour les gens. Ça me fait de la peine, parce qu'on a vu de grands joueurs au tournoi, qui ont fait la Ligue nationale. En même temps, il ne faut pas étirer l'élastique. Il faut protéger les joueurs et les spectateurs, a réagi le premier ministre du Québec, François Legault.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
François Legault répond à une question l'air désolé.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, se désole lui aussi de l'annulation de l'événement.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le maire parle en conférence de presse en gesticulant.

Je n’ai jamais vu le tournoi pee-wee annulé. C'est comme le Festival d'été. Les deux, c'est un peu la quintessence de ce qu'on vit en termes d'activités. Ce sont deux géants de notre vie communautaire. Ça fait mal au coeur, affirme-t-il.

La direction du tournoi a évalué plusieurs scénarios, dont la tenue d’une compétition sans spectateurs ou une version uniquement canadienne.

Pertes financières importantes

Dans tous les cas, les pertes financières étaient trop importantes. Elles se chiffraient à près de 900 000 $ pour l’organisation.

C'est 30 % de nos profits, la billetterie, et si tu n'as pas de billetterie, tu n'as pas personne, tu viens de perdre un autre 30 % de tes commanditaires qui paient pour avoir du monde. T'es donc rendu avec 60 % de tes revenus qui viennent de partir, explique Patrick Dom.

De nombreux projets

Les employés du tournoi vont tous conserver leur emploi. Ils vont commencer à organiser la 62e édition, qui devrait avoir lieu en février 2022.

L’organisation souhaite aussi profiter de cette pause pour réaliser d’autres projets.

On a sorti une liste de 177 projets. Chez vous, il y a toujours un petit coin que ça fait quatre ans que tu veux peindre et que tu ne fais pas. C'est le petit coin qu'on voulait peindre depuis quatre ans qu'on va faire, mentionne Patrick Dom, sans donner de détails sur les projets en question.

Le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec accueille annuellement 2500 joueurs provenant de partout à travers le monde. L’organisation compte aussi sur plus de 400 bénévoles et 450 familles d’accueil.

230 000 spectateurs, employés et collaborateurs circulent au Centre Vidéotron pendant les 12 jours de la compétition.

La direction estime que l’événement a généré l’an dernier des recettes touristiques qui ont frôlé les 14,5 millions de dollars dans la région de Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !