•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les achats de chalets en hausse en Estrie

Le télétravail incite plusieurs Montréalais à vouloir s'installer en Estrie.

Un chalet récemment acheté à Orford.

En Estrie, les ventes de chalets, condos et duplex ont connu une hausse significative depuis le début de la pandémie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Chambre immobilière de l'Estrie note une hausse de 3 % des ventes de chalets, de condos et de duplex pour les sept premiers mois de l'année, malgré la pandémie.

Patrick Danis est de ce nombre. Il a décidé d'acheter un chalet à Orford avec des amis au mois de juin. Le télétravail a accéléré sa réflexion.

C'était un rêve. Ça a pu devenir une réalité parce qu'on a le télétravail, qu'on n'a pas besoin de se déplacer au centre-ville, souligne-t-il. L'attrait d'une meilleure qualité de vie, c'est ce qui a su convaincre le nouveau propriétaire de se lancer.

On est tout près du mont Orford, du lac à la Truite, donc c'est sûr que, pour nous, c'est un énorme avantage. Quand on finit de travailler, quinze minutes plus tard, on est sur le lac, sur les kayaks.

Patrick Danis, nouveau propriétaire d’un chalet à Orford

Frédérick Fortin ne regrette en rien sa décision d'acheter un chalet à Orford. Son balcon est devenu son bureau. Il garde son condo à Montréal même s'il n'y est pas allé depuis deux mois.

C'est certain que d'avoir le meilleur des deux mondes, c'est toujours agréable. J'ai conservé ma propriété à Montréal, mais ça fait réfléchir, le fait d'être ici à temps plein, souligne Frédérick Fortin.

Frédérick Fortin travaille sur le balcon de son chalet.

Frédérick Fortin se réjouit d’avoir pu mettre la main sur un chalet en Estrie, alors que la demande est très forte.

Photo : Radio-Canada

La Chambre immobilière de l'Estrie note un engouement certain des habitants de Montréal et de la Montérégie pour l'Estrie.

Les téléphones ont commencé à sonner pendant la pandémie. On a vu beaucoup de demandes de location qui se sont vite transformées en demande d'achat.

 David Bourgon, président de la Chambre immobilière de l'Estrie et du Centre-du-Québec

Malgré la pandémie, qui a paralysé le secteur de l'immobilier pendant deux mois, les ventes de chalets, de condos et de duplex ont augmenté de façon significative.  

C'est des gens habitués à la région qui avaient souvent un projet de s'établir ici et c'est comme s'ils avaient tous devancé leur projet, ajoute David Bourgon. 

Les ventes de chalets, condos et duplex sont en hausse en Estrie.

Les résidents de la métropole sont de plus en plus nombreux à faire l’achat d’un chalet en Estrie.

Photo : Radio-Canada

Les Montréalais ont aussi un intérêt économique à vouloir s'installer à Sherbrooke ou à Magog, alors que le prix des maisons demeure beaucoup plus abordable dans la région que dans la métropole.

D'après le reportage de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !