•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

17 cas de COVID au bar Kirouac, dans Saint-Sauveur

La façade d'un bar. On peut voir l'enseigne blanche où est écrit Bar Kirouac.

Le bar est situé sur la rue Kirouac, dans Saint-Sauveur.

Photo : Radio-Canada

La santé publique régionale confirme que 17 clients et employés du bar Kirouac, dans Saint-Sauveur, ont contracté la COVID-19. L'établissement est maintenant fermé jusqu'à mardi pour procéder à la désinfection des lieux.

La confirmation d'un premier cas est parvenue aux oreilles de Lucien Simard, qui dirige le bar depuis de nombreuses années, samedi matin.

Ça surprend, quand on apprend que c'est rentré chez nous, lance-t-il.

Il assure avoir contacté sans délai la santé publique. Cette dernière n'a pas recommandé la fermeture du bar. C'est par respect pour sa clientèle, qu'il estime âgée, qu'il a choisi de fermer son établissement afin de bien le désinfecter.

J'imagine aussi que ça va leur donner confiance pour revenir ensuite, ajoute M. Simard.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le propriétaire du bar Kirouac, Lucien Simard, à l'extérieur en entrevue. Il porte un manteau brun

Dimanche en fin de journée, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a indiqué que les personnes qui ont contracté le coronavirus sont en isolement.

La santé publique recommande aux clients qui ont fréquenté l'endroit entre le dimanche 23 et le samedi 29 août de se rendre au site de dépistage Fleur de Lys pour passer un test.

Lucien Simard précise qu'un employé a reçu un résultat positif après avoir subi un test de dépistage du coronavirus et que trois autres sont attente d'un résultat.

Contamination rapide

M. Simard souligne que toutes les mesures de précaution préconisées par la santé publique étaient mises en place à l'intérieur de l'établissement.

J'ai passé une heure avec une dame de la santé publique avant de rouvrir. Je lui ai expliqué que nous avions un plexiglas pour séparer la scène où se produisent les chanteurs et les clients. Nous portons la visière, le masque, nous désinfectons les machines et les pichets. Tout est clean.

Lucien Simard, propriétaire du bar Kirouac
Une affiche collée sur une porte où est lisible : « Fermé jusqu'à nouvel ordre, coronavirus, COVID 19 ».

Une affiche indique la fermeture du bar Kirouac jusqu'à nouvel ordre.

Photo : Radio-Canada / Victor Paré

Le port du masque, comme dans les restaurants, n'est pas obligatoire au bar où les clients s'accoudent pour consommer.

Lucien Simard contacte depuis vendredi ses clients, soit par messagerie ou par téléphone, pour les inciter à aller subir un test de dépistage. Il a même accompagné deux clientes au site de dépistage dimanche.

Il n'y a pas de chance à prendre. On respecte nos clients. Ils sont assez âgés, 60 ans et plus. On essaie de les protéger, dit-il.

Avec la collaboration de Marie-Pier Mercier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !