•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blaine Higgs promet de prolonger le programme d'encouragement au tourisme

Blaine HIggs appuie son avant-bras sur l'avant-bras d'un homme habillé en cycliste.

Blaine Higgs, chef du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick, le 29 août 2020 à Tracadie.

Photo : Radio-Canada / Rose St-Pierre

Radio-Canada

Un gouvernement progressiste-conservateur s'engage, s’il est élu, à prolonger le programme d’encouragement du tourisme Explore NB jusqu’en mars 2021 ainsi qu’à promouvoir la Véloroute de la Péninsule acadienne.

Plus tôt cet été, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a mis sur pied un programme pour encourager les Néo-Brunswickois à passer leurs vacances dans leur province. Explore NB, lancé le 15 juillet, permet entre autres aux résidents du Nouveau-Brunswick de présenter une demande de remboursement de 20 % pour les dépenses de vacances admissibles faites dans la province, jusqu’à concurrence de 1000 $.

Selon Blaine Higgs, au cours des deux premières semaines du programme d’incitation au tourisme, plus de 10 000 nuitées ont été réservées, et la Péninsule acadienne est la région qui a connu la hausse la plus marquée de nouvelles réservations.

Cette extension permettra aux entreprises de tourisme d'hiver de bénéficier des mêmes avantages que celles qui oeuvrent en été. Elle permettra également à nos opérateurs d'hiver de planifier de manière plus fiable leur saison 2021, a déclaré le chef progressiste-conservateur en conférence de presse samedi matin.

À propos de la Véloroute de la Péninsule acadienne, qu’il a qualifiée de destination touristique exceptionnelle, Blaine Higgs promet d’approuver l’investissement des 600 000 dollars restants qui seront utilisés pour des vues panoramiques, des panneaux de signalisation et des barrières.

La piste cyclable génère en moyenne des retombées économiques de 5 millions de dollars annuellement dans la province.

Le petit pont de bois de la véloroute  de la Péninsule acadienne, à Saint-Simon

Le petit pont de bois de la véloroute de la Péninsule acadienne, à Saint-Simon

Photo : Radio-Canada

Le chef progressiste-conservateur s’est également engagé à faire la promotion de la Véloroute pour y attirer encore plus de touristes.

Le tourisme, partie importante de l’économie de la province

Blaine Higgs a reconnu l’importance de l’industrie du tourisme pour l’économie du Nouveau-Brunswick, qui emploie 30 000 personnes dans la province.

Or, lors de l’élaboration du premier budget après l’arrivée du Parti progressiste-conservateur au pouvoir, le montant alloué au tourisme avait été coupé de plus du tiers.

Les prévisions budgétaires pour l’industrie du tourisme pour l’année 2020-2021 accusent également une légère baisse en comparaison à l’année précédente.

Questionné quant à cette contradiction entre ses décisions précédentes et son discours, M. Higgs s’est défendu en affirmant que le montant investi n’était pas pertinent s’il n’engendrait pas les résultats espérés.

Il a dit miser sur des investissements stratégiques qui permettraient au gouvernement d’en avoir pour [son] argent.

La réouverture des frontières serait réétudiée à la fin du mois de septembre

L’impact économique de la fermeture des frontières avec le Québec s’est fait ressentir au sein de l’industrie touristique de la Péninsule acadienne.

Pour certains entrepreneurs de la Péninsule, c’est jusqu’à 65 % de leur clientèle qui provient du Québec.

Blaine Higgs a affirmé qu’il considérerait la possibilité de rouvrir les frontières à davantage de Québécois à la fin du mois de septembre, après avoir mesuré les effets de la rentrée sur la propagation de la COVID-19 dans la province.

Depuis le 1er août, le Nouveau-Brunswick laisse entrer les habitants des municipalités régionales de comté (MRC) d’Avignon et de Témiscouata, et de la Première Nation de Listuguj, sur son territoire pour une excursion d’une journée seulement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !