•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Navire de Banksy : des gardes-côtes italiens évacuent 49 personnes « fragiles »

Des migrants sur le pont du navire de sauvetage en mer Sea-Watch 4, au large de Malte, le 27 août 2020.

Plusieurs dizaines de migrants ont été secourus par les autorités italiennes.

Photo : Getty Images / THOMAS LOHNES

Agence France-Presse

La garde côtière italienne a annoncé avoir rejoint samedi en Méditerranée le navire « Louise-Michel », affrété par l'artiste de rue Banksy, et avoir embarqué 49 migrants « fragiles » à bord d'un bateau de patrouille.

Au vu de la dangerosité de la situation, la garde côtière a envoyé sur place un bateau de patrouille depuis Lampedusa, qui a embarqué les 49 personnes jugées les plus fragiles, dont 32 femmes, 13 enfants et quatre hommes, indiquent-ils dans un communiqué.

Le Louise-Michel, qui a secouru en mer 219 migrants en deux opérations, se trouve dans une zone de recherche et de secours de l'État de Malte – espace où les États ont obligation de porter assistance aux embarcations en difficulté. Mais en raison de la détérioration attendue des conditions météorologiques maritimes dans la région, Malte a contacté les garde-côtes italiens pour cette opération, précise le communiqué.

Après un premier sauvetage jeudi, il avait indiqué avoir récupéré vendredi 130 nouveaux migrants à la dérive à bord d'un canot pneumatique qui prenait l'eau.

Il est, du fait de sa surpopulation, incapable d'avancer, et 33 personnes sont par ailleurs restées sur un radeau de sauvetage amarré au bateau, a-t-il ajouté.

Parti le 18 août d'Espagne dans le plus grand secret, le Louise-Michel est actuellement dans l'incapacité d'avancer après avoir sauvé vendredi 130 naufragés supplémentaires et a demandé une assistance immédiate, affirmant avoir sollicité les autorités italiennes et maltaises. Un migrant est mort sur le bateau et plusieurs sont blessés.

Appel de détresse

Le navire humanitaire, qui compte seulement dix membres d'équipage, avait lancé un appel à l'aide dans la nuit de vendredi à samedi, en déplorant notamment un mort à bord.

Actuellement en Méditerranée, le Sea-Watch 4 a décidé de venir en aide au Louise-Michel face à l'absence de réaction des autorités, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'ONG allemande Sea-Watch, qui affrète ce bateau avec Médecins sans frontières.

Nous avons une clinique à bord du Sea-Watch 4 et on va voir comment on peut les aider. On pourra aussi peut-être prendre des migrants à bord même si nous avons des procédures COVID à respecter.

Hassiba Hadj-Sahraoui, chargée des questions humanitaires de MSF aux Pays-Bas

Mme Hadj-Sahraoui dénonce également la situation intenable des navires humanitaires en Méditerranée.

Parallèlement, le collectif italien de gauche Mediterranea a annoncé l'envoi du navire Mare Ionio depuis le port d'Augusta en Sicile pour porter assistance au Louise-Michel, invoquant lui aussi l'absence de réponse de l'Italie ou de Malte face au danger de mort imminent encouru par les migrants .

La situation est dramatique. [...] Il y a beaucoup de femmes et d'enfants, beaucoup de gens ont de graves problèmes médicaux à cause de brûlures d'essence et de nombreuses heures passées en mer, affirme le collectif dans un communiqué.

Le navire, baptisé du nom d'une anarchiste française du XIXe siècle et décoré d'un graffiti de l'artiste britannique Banksy, a été affrété dans le plus grand secret.

Une traversée de plus en plus meurtrière

Selon les dernières données du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), les tentatives de départ augmentent en Méditerranée, route migratoire la plus meurtrière du monde.

Entre début janvier et fin juillet, les tentatives au départ de la Libye ont augmenté de 91 % par rapport à la même période l'an dernier, représentant 14 481 personnes ayant pris la mer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !