•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rentrée après la fête du Travail pour 4 écoles de Québec

Les terrains de soccer de l'école secondaire Rochebelle.

Une des écoles touchées est l'école De Rochelle dans Sainte-Foy

Photo : Radio-Canada / Raymond Routhier

Des écoles de Québec doivent prendre le temps de s’adapter aux exigences du gouvernement concernant les classes-bulles. La majorité des élèves de 4 écoles secondaires rentreront en classe le 8  septembre.

Christian Pleau, le directeur général du Centre de services scolaire des Découvreurs en a fait l’annonce aux parents par écrit, confirmant que l’école secondaire de Rochebelle, la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette, le Collège des Compagnons et l’école des Pionniers sont ciblés par la décision.

Les élèves étaient attendus pour la rentrée le 1er septembre; ce sera donc une semaine plus tard. Par contre, les élèves de la première secondaire et de l’adaptation scolaire, eux, seront attendus le 4 septembre.

Jusqu’à tout récemment, nous étions confiants de respecter les balises édictées par le ministère de l’Éducation et la Santé publique [...] Malheureusement, les contraintes liées aux regroupements d’élèves en classe et lors d’activités parascolaires, clarifiées par le ministère de l’Éducation dans les derniers jours, nous obligeront à revoir notre organisation scolaire, précise M. Pleau.

Le ministre Jean-François Roberge a annoncé jeudi que les écoles devront respecter les classes-bulles pour ce qui est de la pratique des sports et des arts. Une annonce qui a pris plusieurs intervenants par surprise.

Au moins huit autres écoles de Québec ont dû revoir le calendrier de la rentrée au cours des derniers jours.

Finalement, vendredi après-midi, le premier ministre François Legault a annoncé que les activités sportives et artistiques à l'extérieur des classes-bulles dans les écoles pourront reprendre le 14 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !