•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections Canada se prépare au vote en temps de pandémie

Une main dépose un bulletin de vote dans une boîte de scrutin.

Élections Canada 2019

Photo : iStock

Radio-Canada

Élections Canada revoit la marche à suivre pour tenir une élection dans un contexte de pandémie. L’exercice démocratique aura lieu, mais en respectant les règles sanitaires.

L'institution chargée d'administrer le système électoral fédéral recommande entre autres de tenir l’élection pendant une fin de semaine plutôt qu’un lundi.

Elle propose également d’accepter les bulletins de vote spéciaux postés avant la date limite jusqu’au jour suivant la fin de semaine de l’élection.

Pour se conformer aux exigences des mesures sanitaires et la distanciation physique, Élections Canada recommande d’acquérir des masques et des crayons à usage unique à fournir aux électeurs, au besoin.

Il s’agit aussi de modifier le modèle opérationnel de l’organisme pour réduire le nombre de travailleurs nécessaires. Ces recommandations seront présentées au Parlement en septembre, indique le Bureau du directeur général des élections.

Il précise que cela se fera à la suite de la consultation d’intervenants, dont des responsables de la santé publique et d’autres organismes gouvernementaux pertinents, le Comité consultatif des partis politiques, le Comité consultatif sur les questions touchant les personnes handicapées et d’autres acteurs représentant des électeurs qui se heurtent à des obstacles au vote ou qui pourraient être plus touchés par les changements prévus.

Élections Canada n’entend pas, pour le moment, instaurer le vote par Internet parce que cela exigerait beaucoup de planification et des tests importants afin de garantir la confidentialité, le secret, la fiabilité et l’intégrité du vote.

Le coût de ces changements est en cours d’évaluation et l’organisme indique qu’il présentera une estimation une fois cette évaluation terminée.

Un homme tient sa carte d'électeur reçue d'Élections Canada.

La carte de l'électeur.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

En cas d’élections à l’automne

Se préparant à toute éventualité et compte tenu de l’actuel gouvernement minoritaire, qui pourrait être défait à tout moment, l’organisme fédéral ira selon un ordre de priorité.

Advenant des élections avant même que les recommandations ne soient mises en place, ou en l’absence de modifications législatives, Élections Canada se concentrerait sur la mise en œuvre des directives de santé publique. Il s’agit assurer la sécurité de ses employés, des électeurs et des candidats.

Élections Canada n’exclut pas toutefois des retards aux bureaux de scrutin pendant la mise en place de ces mesures.

L’organisme fédéral rappelle qu’il ne fixe pas la date ou la durée d'élections générales ou partielles. Mais la Loi électorale prévoit la tenue d'élections générales à date fixe, lesquelles doivent tomber au plus tôt le 36e jour suivant leur déclenchement et au plus tard le 50e jour suivant cette date. Une période électorale plus longue accorderait plus de temps à Élections Canada pour traiter les bulletins de vote par la poste et mettre en place des mesures de sécurité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !