•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pièce Macbeth présentée dans les rues de Montréal

Une page du livre «Macbeth».

La pièce de Shakespeare sera adaptée pour être présentée en théâtre ambulant.

Photo : getty images/istockphoto / JonNaust

Radio-Canada

Une adaptation de la pièce de Shakespeare voyagera dans les rues du Mile-End et d’Outremont, à Montréal. Ce théâtre ambulant est une idée de l’écrivaine montréalaise Heather O’Neill.

Cette dernière va mettre en scène l’adaptation rebaptisée Macbeth: A Reimagining on the Streets. Elle y jouera également l’un des rôles principaux. Joe Bagel, qui a adapté la pièce, sera Macbeth et Dakota Jamal jouera Lady Macbeth.

Les représentations se donneront sur une scène à l’arrière d’un camion dont le décor a été pensé et dessiné par Arizona O’Neill, la fille de la romancière. Ce sera une scène qui bougera puisque le camion se déplacera d’un parc à un autre. Les textes seront en anglais, mais aussi en français.

C’est une idée folle. Je voulais faire une pièce de théâtre, car cet été il y avait une absence d’art dans les rues. Et lors de la période de la peste, des pièces de théâtre se [déroulaient] ainsi dans les rues.

Heather O’Neill à Eugénie Lépine-Blondeau, chroniqueuse culturelle de Tout un matin
Elle sourit au micro.

L'autrice Heather O’Neill

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Les trois interprètes prendront place sur le camion alors que d’autres seront autour du camion, en vélo, pour représenter les sorcières.

On est très conscients de la distanciation physique, c’est pour ceci que les sorcières vont bouger tout le temps. Aussi on fait les répétitions dans un parc pour respecter les consignes. Et les gens ne pourront pas se rassembler. Ils pourront juste être devant chez eux ou sortir sur leur balcon quand on passera sur la rue.

Heather O’Neill

Pourquoi présenter une telle pièce? Heather O’Neill explique qu’il y a plusieurs raisons qui ont motivé ce choix. La première est que Lady Macbeth est toujours en train de se laver les mains. C’est un peu drôle, car on est dans la même situation. Il y a aussi les deux personnages qui sont isolés et paranoïaques. Et les gens en quarantaine ont aussi leur propre bulle. Et j’ai toujours été intriguée par le personnage de Lady Macbeth, accusée d’être masculine. C’est pour cela que j’ai choisi un acteur pour jouer son rôle.

La pièce a été adaptée et raccourcie pour s’ajuster aux conditions de la représentation, qui devrait durer deux heures si tout se déroule comme prévu.

Macbeth: A Reimagining on the Streets sera présentée samedi 29 août à partir de 19 h. Le départ se fera au parc Saint-Viateur, avenue Bloomfield, et se terminera vers 21 h au Champ des possibles, rue De Gaspé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !