•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Big Wolf's Backyard Ultra : le supplice de la goutte, version course à pied

Des pieds de coureur dans un sentier de sous-bois.

La course durera entre 30 et 40 heures, selon l'organisateur.

Photo : courtoisie de l'organisation

Radio-Canada

À Rivière-Ouelle, du 26 au 28 septembre prochains, quelque 70 coureurs participeront à une épreuve conçue pour repousser les limites du corps et de l'esprit.

Imaginé par l'ultra-marathonien américain Lazarus Lake, le concept est simplissime : les coureurs disposent d'une heure pour accomplir une boucle de 6,706 km (le tracé était à l'origine sur la propriété de l'athlète), puis doivent recommencer.

Pour un coureur moyen, la distance ne pose aucune difficulté à première vue. D'abord accessible, la course devient peu à peu quasi impossible et n'a de fin que lorsqu'il ne reste qu'une personne sur le circuit.

Le record actuel de la course est de 68 tours – et donc d'heures – chez les hommes et de 67 chez les femmes : soit respectivement 456 et 450 kilomètres.

Le Camp Canawish, à Rivière-Ouelle.

Le Camp Canawish, à Rivière-Ouelle, accueillera les athlètes.

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

L'épreuve en est donc une d'endurance, tant pour le corps que pour l'esprit.

Yvan L'Heureux, codirecteur de la course, admet que les backyards, c'est un peu le supplice de la goutte d'eau : une goutte tombe, c'est correct, mais quand ça commence à faire des centaines de gouttes d'eau, ça commence à taper un peu.

La psyché occupe une place prédominante dans ce type d'épreuve, selon Yvan L'Heureux.

Après 50, 100, 150 kilomètres, le corps, il ne veut plus. C'est vraiment là que l'aspect mental embarque, et comment l'être humain peut être résilient et peut faire une grande distance, explique-t-il.

Les décors pittoresques de la municipalité de Rivière-Ouelle ont été choisis par les organisateurs pour mettre en scène les coureurs. Ce dernier assure que toutes les précautions seront prises pour assurer leur sécurité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !