•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des toits qui coulent : Saguenay forcée d’investir

L'extérieur du Côté-Cour.

Le bâtiment du Côté-Cour à Jonquière

Photo : Radio-Canada

Saguenay est forcée d’investir des sommes considérables pour la réfection d’immeubles municipaux et d’autres édifices appartenant à des corporations à qui elle accorde son soutien.

Les toitures représentent la principale source de dépenses. Cette année, la Ville doit débourser, au bas mot, 1,5 million de dollars pour empêcher les infiltrations d’eau de causer des dommages importants à des bâtiments.

Au Côté-Cour de Jonquière, une salle de spectacle intimiste nichée entre les murs d’un immeuble construit en 1911, la direction caresse un projet de rénovation de 1,2 million de dollars. Une demande d’aide financière est sur le bureau de la ministre de la Culture et des Communications du Québec depuis quelques semaines, mais la direction ne peut plus attendre.

Les dommages causés par des infiltrations d’eau au cours des deux derniers hivers compromettent l’intégrité du bâtiment.

La toiture, comme elle est faite, retient toute la glace l’hiver et quand ça se met à fondre, toute l’eau s’infiltre à l’intérieur des murs dans l’ensemble du bâtiment. Cet hiver, on a eu une fonte particulièrement lente et étendue dans le temps, ce qui fait qu’il y a beaucoup d’eau qui est entrée dans le bâtiment, relate le directeur général du Côté-Cour, Dario Larouche.

L’édifice centenaire n’appartient pas à Saguenay. Cependant, en vertu de son statut patrimonial, la Ville n’a eu d’autre choix que d’entériner le versement de 587 000 $ à la corporation qui en est propriétaire pour qu’elle puisse procéder au remplacement de cette toiture faite de tôle canadienne.

C'est une avance de fonds. À terme, la Ville n'entend pas donner plus que le tiers des fonds requis pour le projet de restauration patrimoniale.

Compte tenu de l’urgence, la décision a été prise de devancer le projet de rénovation patrimoniale pour faire tout de suite la toiture, renchérit Dario Larouche.

Le soleil brille sur le Musée du Fjord.

Le Musée du Fjord

Photo : Radio-Canada

Le Musée du Fjord de La Baie est la propriété de la Ville. L’immeuble abrite divers organismes et, depuis quelque temps, l’eau entre par les joints du toit. L’heure est venue de le remplacer, un chantier qui nécessitera l’injection d’environ 450 000 $ en provenance des coffres municipaux.

C’est une toiture en bardeaux d’asphalte qu’on prévoit refaire peut-être en tôle émaillée. Oui, c’est un bâtiment qui a vieilli et qui a besoin d’une réfection majeure sur la toiture , expose Raynald Simard, conseiller municipal de La Baie.

L'extérieur du Vieux Théâtre de La Baie.

Des travaux urgents doivent être réalisés au Vieux Théâtre de La Baie.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Le Vieux-Théâtre de La Baie, une salle de spectacles et de réception, a aussi besoin de travaux urgents. Le toit n’est plus étanche et d’autres correctifs sont requis pour mettre le bâtiment aux normes. La Ville a tout intérêt à ce que le bâtiment demeure en bon état.

L’OSBL du Vieux-Théâtre est propriétaire de la bâtisse, c’est vrai. Par contre, c’est la Ville qui est en arrière et qui a signé les prêts sur le bâtiment. Si jamais l’OSBL devait fermer, la bâtisse va être remise à la Ville , explique le directeur général du Vieux-Théâtre de La Baie, Louis-Clément Tremblay.

Un bilan de santé a été demandé au service des immeubles de Saguenay.

À la Ville, on a décidé de leur venir en aide. En tous cas, on a fait la demande pour que la Ville investisse un peu de sous pour subvenir à leurs besoins , informe Raynald Simard.  

Si la corporation du Vieux-Théâtre et les élus de La Baie se montrent enthousiastes pour la mise en branle d’un projet pouvant atteindre 350 000 $, il y a loin de la coupe aux lèvres. Le cabinet de la mairesse Néron confirme que des analyses sont en cours. Tout projet d’investissement devra toutefois recevoir l’aval des élus.

Des appels d’offres seront lancés au début septembre au Théâtre du Palais municipal de La Baie, aussi propriété de Saguenay. La toiture de la partie garage, où sont entreposés les équipements de scène, sera réparée pour améliorer l’étanchéité. On ignore les coûts de cette opération pour l’instant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !