•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Canadienne qui avait été détenue en Turquie accusée de terrorisme

Haleema Mustafa sur une photo de mode.

Haleema Mustafa (archives)

Photo : CBC/Tina Mackenzie

Radio-Canada

Haleema Mustafa, une jeune femme de la région de Toronto qui avait été emprisonnée en Turquie, a été accusée d’avoir participé aux activités d’un groupe terroriste.

L’information a été confirmée mercredi par une porte-parole du Service des poursuites pénales du Canada (SPPC). L'accusée doit comparaître en cour, par téléphone, jeudi matin.

Mme Mustafa et son nouvel époux, Ikar Mao, s’étaient rendus en Turquie en 2019 et avaient séjourné non loin de la frontière syrienne.

Ils avaient été détenus pendant trois mois par les autorités turques, qui les soupçonnaient d’avoir tenté de joindre les rangs du groupe armé État islamique. Le couple avait alors clamé son innocence. 

Ils s'étaient mariés à Mississauga, en banlieue de Toronto, en décembre 2018.

Haleema Mustafa et Ikar Mao étaient rentrés au Canada après avoir été libérés par la Turquie.

En décembre dernier, Ikar Mao a été accusé d’avoir quitté le Canada pour participer aux activités d’un groupe terroriste et d'avoir pris part aux activités d’un groupe terroriste.

Haleema Mustafa fait maintenant face aux deux mêmes chefs d’accusation.

D’après les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !