•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les mesures contre la COVID-19 pourraient réduire les cas de grippe

L'Australie a connu moins de cas de grippe durant sa saison hivernale, entre juin et août.

Deux hommes portant le masque avec des sacs d'épicerie en main.

Le port du masque est désormais obligatoire à l'intérieur de plusieurs lieux publics.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Radio-Canada

La grippe saisonnière mettra-t-elle à rude épreuve le système de santé, qui se remet à peine du coronavirus? C'est la question que plusieurs personnes se posent à l'approche de l'automne.

Selon le Dr Brooks Fallis, directeur médical des soins intensifs du William Osler Health System, à Brampton, en Ontario, la propagation du virus de la grippe dépendra de la capacité de la population à maintenir les pratiques sanitaires de base adoptées pendant la pandémie.

Les principes que nous utilisons pour prévenir la propagation de la COVID-19 fonctionnent également pour la grippe, explique-t-il.

Si vous pratiquez la distanciation sociale, que vous portez un masque, que vous lavez vos mains et que vous évitez les contacts à l'intérieur avec des personnes en dehors de votre bulle sociale, cela conduira à une saison de la grippe à très faible impact.

Dr Brooks Fallis, directeur médical des soins intensifs du William Osler Health System

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, le William Osler Health System ne rapporte aucun patient infecté par la COVID-19 dans ses unités de soins intensifs.

Il s’agit d’une étape importante, puisque les deux hôpitaux de ce réseau de santé desservent certaines des communautés les plus touchées par le coronavirus à Etobicoke et à Brampton.

L’hiver australien pris en exemple

L’Australie a mis en place des mesures de distanciation physique dès le mois de mars afin de lutter contre le coronavirus. Le pays a depuis connu moins de cas de grippe qu'à l'habitude pendant sa saison hivernale, qui s’échelonne de juin à août.

Deux personnes portant un masque marchent dans une rue du quartier central des affaires de Melbourne.

L'Australie a imposé plusieurs restrictions afin de lutter contre la propagation du coronavirus.

Photo : Associated Press / Asanka Brendon Ratnayake

Lorsqu'ils [les Australiens] ont mis en place leurs mesures de contrôle, le taux [de grippe] a chuté et est demeuré de 60 à 80 % en dessous de ce qu'il est normalement, note le Dr Michael Gardam, spécialiste des maladies infectieuses.

Le docteur souligne par ailleurs que les gens n'ont généralement pas l'habitude de se laver les mains soigneusement durant la saison de la grippe, mais que la COVID-19 a changé les habitudes.

La bonne pratique de mesures sanitaires pourrait ainsi réduire les cas d'influenza, alors que la grippe saisonnière tue en moyenne 3500 personnes chaque année au Canada.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !