•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet pour étudier l'impact de la pandémie sur les personnes racisées

Un homme porte le masque pour te protéger de la COVID-19.

Les premières données compilées par la santé publique de Toronto montrent que 83 % des cas de COVID-19 concernent des personnes racisées. Les Noirs représentent 21 % des cas à Toronto, mais seulement 9 % de la population de la ville.

Photo : iStock

La Presse canadienne

Un nouveau projet national de recherche examinera l'impact de la pandémie de COVID-19 sur les personnes racisées et les préjugés à leur égard dans le système de santé.

Le projet a été lancé par Roberta Timothy, professeure adjointe au tout nouvel Institut des pandémies de l'Université de Toronto.

Mme Timothy explique que de nombreuses personnes noires évitaient déjà les interactions avec le système de santé avant la pandémie, principalement en raison d'expériences de racisme et de préjugés.

En période de pandémie, cela peut avoir de graves conséquences sur le bien-être de ces communautés, souligne-t-elle.

Roberta Timothy.

Le projet de recherche a été lancé par Roberta Timothy, professeure adjointe à l'Institut des pandémies de l'Université de Toronto.

Photo : École de santé publique Dalla Lana / Université de Toronto

Les gens demanderont de l'aide en cas d'urgence et d'ici là, il sera trop tard, dit-elle. En raison des préjugés, du racisme anti-Noirs, de la violence qu'ils subissent, leur santé devient plus menacée.

Mme Timothy et ses collègues estiment qu'il est nécessaire d'avoir plus de données pour mieux comprendre l'impact de la COVID-19 sur les personnes racisées et marginalisées.

Depuis plusieurs mois, des organisations communautaires de l'ensemble du pays demandent des données sur la COVID-19 qui illustreraient comment le virus touche ces personnes.

Plusieurs redoutent que les Noirs et les Autochtones soient touchés de manière disproportionnée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !