•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un transfert fédéral de 2 milliards aux provinces pour la rentrée scolaire

Les provinces jouiront d’un large pouvoir discrétionnaire, selon des sources.

Des cahiers scolaires devant des livres et des boîtes dans une école.

Le transfert vise à aider les provinces à faire face aux dépenses engendrées par la pandémie de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral va transférer deux milliards de dollars aux provinces et territoires afin de les aider à rouvrir les écoles de façon sécuritaire, selon David Cochrane de CBC News, ce qui confirme une information rapportée d’abord par le journal Toronto Star.

Le premier ministre Justin Trudeau doit en faire l’annonce formelle mercredi matin lors d'un passage à Toronto. L’étendue de cette aide et les détails l’entourant ont été discutés mardi après-midi pendant un appel avec les premiers ministres provinciaux.

Plusieurs sources au fait du dossier indiquent que les provinces et les territoires jouiront d’un large pouvoir discrétionnaire quant à la façon dont l'argent pourra être investi. L'objectif sera de répondre aux défis créés par la pandémie dans les écoles. La somme de deux milliards sera divisée en fonction du nombre d’étudiants dans chaque région.

La rentrée scolaire est devenue une source de préoccupations pour de nombreux parents à travers le pays – et une source de tensions entre des syndicats d’enseignants et certains gouvernements provinciaux. Des professionnels de la santé ont lancé un appel à réduire le nombre d’élèves dans les classes afin de favoriser la distanciation physique.

Au Québec, par exemple, les syndicats et les fédérations du réseau scolaire demandent des investissements massifs en éducation pour s'assurer du respect des consignes sanitaires et aussi pour effectuer le rattrapage éducatif nécessaire auprès des élèves, après plusieurs mois d'absence.

En Ontario, les quatre principaux syndicats d'enseignants allèguent que le plan provincial ne fournit pas de protections adéquates en matière de santé et de sécurité, comme de plus petits groupes à l'élémentaire et des normes mesurables minimales pour la ventilation dans les écoles.

En Colombie-Britannique, le ministère de l'Éducation propose un financement qui permettra aux commissions scolaires de fournir un masque réutilisable aux élèves et aux membres du personnel qui n'en ont pas.

Pour consulter les mesures prévues pour la rentrée dans les différentes provinces et les différents territoires, cliquez ici.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !