•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des braconniers ont tué un ours noir à West Vancouver

Un ours noir, sur des roches.

Des braconniers ont éventré un ours noir près de la route Cypress Bowl.

Photo : iStock

Radio-Canada

Deux associations de protection de la faune en Colombie-Britannique offrent une récompense de 1000 $ pour des informations pouvant mener à des accusations au sujet des responsables de la mort d’un ours noir dont on a retiré les organes.

Des randonneurs ont découvert la carcasse d’un jeune ours noir le 5 juillet à environ 1 kilomètre de la route Cypress Bowl, à West Vancouver.

L’ours a été éventré par un humain, affirme Christine Miller, la directrice générale de l’association North Shore Black Bear : Ce n’est pas comme si un prédateur l’avait attaqué. On a coupé l’abdomen de l’ours et on lui a retiré les organes. Son corps était entouré de sacs de glace vides et de trois paires de gants jetables.

De toute évidence, il s’agit d’un geste commis par des humains.

Une citation de :Christine Miller, association North Shore Black Bear

Un marché pour la bile d'ours

La demande sur le marché noir pour la vésicule biliaire ou les pattes d’ours noir en fait la proie des braconniers un peu partout au Canada.

Dans certaines communautés asiatiques, les organes de l’ours, dont la bile, auraient des propriétés médicinales.

Plus récemment, depuis le mois de mars, le gouvernement chinois a fait la promotion d’un médicament injectable à base de bile d’ours pour traiter les symptômes graves de la COVID-19.

Christine Miller note également qu’une deuxième carcasse d’ours a été retrouvée à Abbotsford récemment.

C’est un phénomène qui existe, on ne sait pas à quelle fréquence, mais je ne suis pas assez naïve pour croire qu’il n’y a eu que deux ours tués ces derniers mois, précise-t-elle.

La récompense de 1000 $ est proposée par l'association North Shore Black Bear et l’organisme Fur-Bearers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !