•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rivière-du-Loup met la main sur le Parc Blais et son stationnement

Une dame assise sur un banc de parc au Parc Blais.

La Ville s'est entendue avec la Fabrique de la Paroisse Saint-Patrice.

Photo : Ville de Rivière-du-Loup

Lors de la séance du conseil municipal du 24 août, les élus de Rivière-du-Loup ont approuvé une entente avec la Fabrique de la paroisse de Saint-Patrice afin d'acquérir le Parc Blais et le stationnement de l'église.

À côté, il y avait également un terrain, celui de l'ancienne Grange à dîme. Un bâtiment avait brûlé, à l'époque, à cet endroit. Tout cet espace, on vient régulariser ça, explique la mairesse, Sylvie Vignet.

On est bien contents parce qu'on va pouvoir faire de belles choses avec ce terrain. On parlait notamment d'un marché public.

Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

Du même souffle, la mairesse explique que l'administration municipale louperivoise travaillait sur le dossier depuis un bon moment. Là, c'est réglé!, s'exclame Mme Vignet, heureuse du dénouement.

Sans préciser le montant consenti pour l'achat du lot, la mairesse précise qu'il s'agit d'une somme peu élevée. C'est une petite compensation, mais très peu. On vient quand même chercher un magnifique terrain.

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet.

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Vente d'un terrain à la Société VIA

En contrepartie, les élus ont également autorisé la vente d'un terrain à la Société VIA pour la relocalisation de l'écocentre. Mme Vignet a toutefois évité d'apporter des précisions puisque l'entreprise fera une annonce officielle prochainement.

Vous comprendrez que je ne dévoilerai pas le montant de la vente ou la nature du projet à ce moment-ci considérant que l'entreprise souhaite le faire elle-même. Mais oui, je peux vous dire que ça concerne un terrain dans le parc industriel pour l'écocentre, admet la mairesse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !