•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du miel produit au RTC destiné à Lauberivière

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des abeilles d'une des ruches du RTC

Des abeilles d'une des ruches du RTC

Photo : Radio-Canada

Le toit du Centre Métrobus accueille 60 000 abeilles depuis le mois de juin. La production de miel s’ajoute au potager urbain du Réseau de transport de la capitale (RTC) qui souhaite ainsi redonner à la communauté.

La première récolte de miel va débuter mercredi et sera destinée à la Maison Lauberivière, qui vient en aide aux personnes en situation d’itinérance.

Les abeilles proviennent d’Alvéole, une entreprise spécialisée dans l’installation de ruches en milieu urbain.

Notre but, c’est d’installer des ruches pour reconnecter les gens avec la nature, pour sensibiliser les gens à l'apiculture, mais aussi à l'environnement et tout notre système alimentaire. Les abeilles jouent un rôle énorme , mentionne le gestionnaire de l’équipe apicole Québec, chez Alévole, Benoit Trépanier.

Le gestionnaire de l’équipe apicole Québec, chez Alévole, Benoit Trépanier, près des ruches du RTC.

Le gestionnaire de l’équipe apicole Québec, chez Alévole, Benoit Trépanier, près des ruches du RTC.

Photo : Radio-Canada/Mireille Roberge

Le RTC y gagne aussi

Les ruches et le potager sont aussi profitables pour le personnel du RTC, selon la responsable des affaires publiques.

C'est la première année que le RTC compte deux ruches. On travaille le développement social du RTC. Avec les jardins, on a déjà un partenariat avec les Urbainculteurs depuis quelques années. On a les récoltes qu'on partage avec Lauberivière. On trouvait que les Alvéoles complétaient bien avec la récolte du miel , souligne Chantale Dugas.

Alvéole, qui compte jusqu'à présent plus de 130 clients dans la région de Québec, est responsable de l'entretien des ruches ainsi que de la récolte du miel.

On va s'assurer de la santé de notre colonie, que notre reine ait un bon taux de ponte. On peut voir ici que les abeilles ont de la ressource en masse à aller chercher aux alentours , affirme Benoit Trépanier.

Plusieurs kilos de miel et de légumes

Pour chaque ruche, Alvéole prévoit récolter quinze kilos de miel.

On évalue qu'une abeille va produire un huitième de cuillère thé de miel et quand on dit qu'on a quinze kilos, ça donne une bonne image pour comprendre ça prend combien d'abeilles pour faire ce miel , explique Benoit Trépanier.

Pour ce qui est du potager des Urbainculteurs, ce sont des employés du RTC qui font bénévolement l'entretien et la récolte des légumes.

On récolte de 100 à 125 livres de légumes en fin de saison en moyenne. Pour nous c'est important de redonner à la collectivité , indique Chantale Dugas.

Bénéfique pour Lauberivière

Ce don de légumes et de miel est important pour la clientèle de Lauberivière.

Ça a un impact. Les légumes, ce sont des produits frais qu'on transforme la journée même pour servir et on sait que l'accueil est très important pour les gens. Une belle assiette d'abord, c'est bon pour le moral et pour le lien de confiance qu'on tisse avec les gens. Le miel vient s'ajouter à cela , explique le directeur général, Éric Boulay.

Avec les informations de Nicole Germain

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !