•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec bonifie l'aide alimentaire aux écoliers jugés vulnérables

Une petite fille avec un sac à dos vue de dos alors qu'elle entre dans la cafétéria d'une école.

Une petite fille avec un sac à dos vue de dos alors qu'elle entre dans la cafétéria d'une école.

Photo : Getty Images / SDI Productions

La Presse canadienne

Le gouvernement du Québec annonce mardi que la mesure d'aide alimentaire aux élèves vulnérables sera étendue à toutes les écoles préscolaires, primaires et secondaires dès la prochaine rentrée.

Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, précise que les fonds pourront être utilisés pour servir le petit déjeuner, le dîner ou des collations aux élèves durant leurs heures de présence à l'école ou au service de garde.

L'établissement scolaire contactera les parents des élèves pour leur faire connaître ce service. Les élèves pourront y être inscrits tout au long de l'année scolaire.

L'aide alimentaire profite ainsi d'une augmentation de 11 millions de dollars, soit une hausse de près de 60 % en un an, ainsi qu'à une révision des critères d'allocation de ces sommes.

Auparavant, les allocations étaient attribuées à des écoles d'une certaine catégorie de l'indice du seuil de faible revenu (ISFR), ce qui empêchait les élèves vulnérables fréquentant d'autres écoles d'en bénéficier.

Le ministre Roberge demande aux établissements scolaires de mettre en place un réseau de distribution d'urgence de façon à ce que le service se poursuive, conformément à leur protocole d'urgence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !