•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba annonce 49 nouveaux cas de COVID-19

Un homme, le Dr Brent Roussin, parle en conférence de presse.  Il est assis à une table, un micro devant lui.

Brent Roussin, le médecin hygiéniste en chef de la province, indique que la majorité des cas concerne des transmissions locales, et il rappelle le danger de voyager en contexte de pandémie.

Photo : Radio-Canada

Le médecin hygiéniste en chef de la province, le docteur Brent Roussin, annonce 49 nouveaux cas de COVID-19, dont 24 sont liés à ceux annoncés dimanche.

Les chiffres de la province indiquent que 25 de ces nouveaux cas concernent la région de Prairie Mountain.

Deux cas sont localisés dans la région d’Entre-les-Lacs, quatre se situent dans la région de Southern Health - Santé Sud et huit, dans la région de Winnipeg.

La province compte dorénavant 395 cas actifs et six hospitalisations, dont une personne aux soins intensifs.

Alors que le taux de positivité au test atteint 2,9 % dans la province, le docteur Brent Roussin assure que cet indicateur, et les 993 cas probables et confirmés depuis le début de la pandémie ne suffisent pas à comprendre l’avancée du virus dans la province.

Il rappelle que la majorité des cas des dernières semaines concerne le secteur de Prairie Mountain, déjà sous la loupe de la province.

Il précise par ailleurs que trois quarts des chiffres qui composent le taux de positivité au test sont recensés dans des foyers d’éclosion déjà connus.

Niveau de risque orange

Le médecin hygiéniste en chef indique que la province continue de travailler à une réponse adaptée et localisée.

Le niveau de risque orange a donc été appliqué lundi à la région de Prairie Mountain qui compte 196 cas actifs, dont 114 à Brandon.

Le masque y est dorénavant obligatoire et les rassemblements intérieurs et extérieurs sont limités à 10 personnes.

Toutefois le docteur Roussin précise que cela ne s’applique qu’aux événements et rassemblements publics.

Les autres endroits ont déjà des protocoles en place pour réduire les risques, explique-t-il.

Cela implique que les restaurants et lieux de prière, par exemple, doivent continuer à suivre les mesures qui étaient déjà en place pour eux.

De même, le médecin hygiéniste en chef renseigne que le port du masque n’est pas obligatoire dans les lieux où le public est assis et là où la distanciation sociale est maintenue.

Possible exposition au virus

La province déclare d’autre part de possibles cas d’exposition au coronavirus.

Cela concerne les personnes qui ont fréquenté le magasin Safeway Corral Centre de Brandon le 15 août de 14 h à 18 h, le 18 août de 11 h 30 à 20 h, et le 19 août de 14 h à 16 h 45.

Les autorités sanitaires précisent toutefois que le risque de transmission est considéré comme faible.

De nouveaux centres de test

Alors que la province s’est félicitée que le nombre croissant de cas des derniers jours était corrélé à une augmentation des tests, elle annonce deux nouvelles adresses de centre de dépistage.

Un nouveau centre ouvrira ainsi dès mardi à Winnipeg au 2735, route Pembina. Il remplacera le centre Access Fort Garry qui fermera quant à lui ses portes au même moment.

Le centre de test au volant de Portage la Prairie sera quant à lui relocalisé sur l’avenue Portage et la 5e rue sud-est dès mercredi.

Le docteur Brent Roussin précise que si les mesures de la province en matière de surveillance et de réponse aux éclosions sont pour l’heure efficaces, il rappelle aux Manitobains de demeurer vigilants.

Il ajoute que le port du masque, même s’il n’est pas obligatoire, constitue une bonne idée.

Pour le moment, porter un masque reste le meilleur conseil quand la distanciation n’est pas possible. Je conseille de porter un masque dans les transports par exemple, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !