•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme se noie au Parc national d'Oka en tombant d'une planche à pagaie

Des sauveteurs à la recherche d'une personne disparue.

Selon la SQ, l’homme dans la vingtaine serait tombé de sa planche à pagaie, peu avant 18h, dans le parc d'Oka.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le corps d'un homme âgé de 28 ans qui est tombé d'une planche à pagaie au Parc national d'Oka a été repêché dans le lac des Deux-Montagnes, dans les Laurentides.

Des plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ) ont fait la macabre découverte en début d'après-midi dimanche, à une cinquantaine de mètres de la rive, soit non loin du lieu où l'homme avait chuté à l'origine, a rapporté la sergente Marie-Michèle Moore.

L'homme et un ami également dans la vingtaine étaient sur des planches à pagaie lorsque, pour une raison encore indéterminée, ils se sont retrouvés à l'eau.

Les deux hommes ne portaient pas de veste de flottaison individuelle lorsqu'ils pratiquaient leur sport. Les vestes se trouvaient sur leurs planches, a précisé la SQ.

Statistiques

En date du 23 août, la Société de sauvetage a recensé 73 noyades non officielles pour l’année 2020, comparativement à 50 à pareille date en 2019.

Les policiers avaient reçu un signalement pour des personnes en détresse à cet endroit, vers 17 h 45 samedi.

À leur arrivée sur les lieux, l'un des deux jeunes hommes avait été rescapé par des plaisanciers, mais l'autre a sombré dans l'eau.

Lors de l'événement, l'homme qui l'accompagnait séparément sur sa planche n'a subi aucune blessure, mais a été transporté dans un hôpital pour traiter un choc nerveux.

Des recherches nautiques et terrestres avaient été menées en soirée et avaient repris lendemain, tandis que des patrouilleurs ratissaient les berges, mais en vain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !