•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux de la Nouvelle-Écosse accueilleront le nouveau premier ministre en février

Les libéraux de Stephen McNeil sont en tête dans les sondages, en vue des élections du 30 mai.

Stephen McNeil fermera la porte officiellement en février 2021.

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese

Radio-Canada

Le 6 février sera un jour important pour les Néo-Écossais, qui auront alors un nouveau premier ministre.

C'est le jour où les libéraux provinciaux compteront leurs bulletins de vote dans la course à la direction du parti, et par conséquent, vers le titre de premier ministre.

Le vote du parti est prévu exactement six mois après que le premier ministre Stephen McNeila annoncé qu'il se retirerait dès qu'un remplaçant pourrait être choisi.

Stephen McNeil devant un drapeau de la Nouvelle-Écosse.

Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, le 2 avril 2020 à Halifax.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

J'ai adoré cet emploi, mais ce n’est pas une carrière pour la vie, disait le premier ministre actuel lors de l'annonce de sa démission.

Il a affirmé qu'il continuerait d'être député jusqu'aux prochaines élections provinciales, puis qu'il se retirerait de la politique par la suite.

Les libéraux ont publié les premiers détails de la course à la direction du parti samedi, après une réunion du conseil d'administration du parti.

Nous saurons à quoi ressemblera le bulletin de vote d'ici le 9 octobre, date limite d'inscription, mais plusieurs politiciens libéraux ont déjà exprimé leur intérêt pour le poste.

Lena Metlege Diab le 20 mars 2019.

Lena Metlege Diab, ministre de l’Immigration, des Affaires acadiennes et de la Francophonie de la Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Villeneuve

La ministre de l'Immigration, Lena Metlege Diab, et l'ancienne ministre des Services communautaires, Joanne Bernard, ont toutes deux déclaré à CBC qu'elles étaient intéressées à se présenter, tandis que le ministre de l'Éducation, Zach Churchill, le député fédéral libéral, Sean Fraser, et le ministre des Terres et Forêts, Iain Rankin, ont tous déclaré qu'ils étudiaient leurs possibilités.

Un homme à l'extérieur vu de profil.

Sean Fraser, député libéral fédéral de Nova-Centre en Nouvelle-Écosse, le 27 septembre 2019.

Photo : CBC / Robert Short

Le ministre de l'Entreprise, Geoff MacLellan, a indiqué aux journalistes la semaine dernière qu'il avait décidé de ne pas se présenter.

Le premier obstacle majeur pour les candidats sera de réunir les 60 000 dollars de droits d'entrée, qui se composent de 50 000 dollars de frais d'inscription et de 10 000 dollars de dépôt remboursable sous condition.

Le parti a déclaré qu'il publierait le règlement complet de la course à la direction le 14 septembre.

En raison de la COVID-19, le parti organise l'élection par vote électronique et par téléphone. La date limite d'inscription des membres est le 7 janvier. Le gagnant sera choisi par vote préférentiel.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !