•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une augmentation des noyades en Colombie-Britannique

Des baigneurs se baignent dans les cascades Nymph sur l’île de Vancouver entourées de grands arbres pendant l'été.

Des baigneurs se baignent dans les cascades Nymph sur l’île de Vancouver

Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier

Radio-Canada

Après les noyades de quatre personnes lors d'accidents distincts en Colombie-Britannique dimanche dernier, la Société de sauvetage et les services d'urgence rappellent aux nageurs de faire attention dans l’eau.

D’après des données préliminaires de la Société de sauvetage de la province et du Yukon, 32 personnes sont mortes noyées jusqu'à présent en Colombie-Britannique cette année, soit un tiers de plus qu’en 2019.

Il n’est pas inhabituel de voir une telle hausse à cette époque de l'année , explique Dale Miller, le directeur général local de l'organisme. Notre but, c’est d'atteindre le chiffre zéro.

Les Services de santé d’urgence ont aussi reçu 159 appels liés à des situations dans l’eau, soit 21 interventions en plus par rapport à l’été dernier.

Une ambulancière paramédicale Catharina Goosen rappelle que ces situations ne sont pas inévitables. Soyez intelligent , dit-elle en rappelant de surveiller sa consommation d’alcool avant d’entrer dans l’eau. Il faut aussi garder l'oeil sur ses enfants et mettre un gilet de sauvetage.

Elle encourage les parents à faire prendre des leçons de natation à leurs enfants.

Néanmoins, la Colombie-Britannique a constaté une diminution du nombre de noyades au cours des 25 dernières années, selon le Service des coroners de la province. En 1994, 155 personnes se sont noyées en Colombie-Britannique. En 2017, ce nombre est tombé à 59.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !