•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À quoi ressemblera la rentrée 2020 en Colombie-Britannique?

Des élèves qui portent des masques et sont assis loin les uns des autres consultent leur tablette.

Le port du masque sera obligatoire dans les couloirs quand la distanciation physique n'est pas possible.

Photo : Shutterstock/AnnaStills

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les commissions scolaires avaient jusqu'à vendredi pour présenter leur plan pour la rentrée 2020 au ministère de l'Éducation de la Colombie-Britannique. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, le mot d'ordre est la flexibilité.

Les élèves retourneront en classe les 10 et 11 septembre pour deux journées d'accueil et d'orientation.

Ils se joindront à des classes de taille normale, mais pour limiter les contacts, celles-ci seront organisées par groupes fixes.

Une groupe fixe ne pourra pas comprendre plus de 60 élèves au primaire, et plus de 120 élèves au secondaire, selon les directives du Ministère.

Chaque groupe fixe aura un calendrier et un horaire pour utiliser les locaux propres. Les heures d'arrivée, de départ et de pause seront décalées pour éviter que les élèves se retrouvent tous aux mêmes endroits.

Les élèves du secondaire ne passeront pas toutes leurs journées en classe. Ils bénéficieront d'un système hybride combinant un enseignement en personne et un enseignement à distance.

Les élèves du primaire, eux, devront être présents toute la journée à l'école, mais des conseils scolaires prévoient un usage accru d'Internet pour les familiariser à l'enseignement à distance, si jamais ils devaient retourner suivre les cours à partir de chez eux.

Le port du masque sera obligatoire dans les autobus et dans les espaces communs quand le respect d'une distance de 2 mètres ne sera pas possible.

Grâce à un financement du ministère de l'Éducation, les commissions scolaires devraient pouvoir fournir un masque réutilisable aux élèves et aux membres du personnel qui n'en ont pas.

Les élèves dont la santé ne permet pas un retour en classe ou dont un proche est particulièrement vulnérable devront fournir un certificat médical pour pouvoir suivre les cours à distance.

Les parents qui ne souhaitent pas envoyer leur enfant à l'école peuvent opter pour l'enseignement à distance ou l'école à la maison.

Les conseils scolaires précisent toutefois que l'enfant ne sera alors pas inscrit dans une école en particulier et pourra difficilement retourner en classe en cours d'année.

Surrey se démarque

La plus grande commission scolaire de la Colombie-Britannique, la commission scolaire de Surrey qui compte 121 écoles, va constituer de plus petits groupes d'élèves du secondaire que la taille recommandée par le Ministère.

Elle prévoit que les classes de 8e et 9e année seront regroupées par groupes fixes de 60 élèves, et les classes de 10e, 11e et 12e années, par groupes fixes de 30 élèves.

Chaque groupe aura deux cours en personne par tranche de 10 semaines, pour un total de 8 cours en personne pendant l'année scolaire.

Vancouver met en place un temps flexible

À Vancouver, les élèves du secondaire apprendront en classe le matin et par Internet l'après-midi.

La commission scolaire indique que des salles équipées de matériel informatique et d'Internet seront à la disposition des élèves s'ils préfèrent rester à l'école pour étudier l'après-midi.

Par ailleurs, entre la séance du matin et la séance de l'après-midi, la commissions scolaire de Vancouver prévoit un temps flexible au cours duquel les élèves pourront, soit rester en classe, soit travailler à distance.

Là aussi, les cours du secondaire seront organisés par tranches de 10 semaines : pendant 5 semaines, un cours sera dispensé en classe, et le second par Internet, puis inversement pendant les 5 semaines suivantes.

Victoria prône l'alternance

La commission scolaire du Grand Victoria instaurera un système de cours en alternance par tranches de 10 semaines : pendant les 5 premières semaines, un premier cours sera donné en classe chaque jour, tandis que le second cours sera donné en classe pendant deux jours puis à distance pendant trois jours.

Après 5 semaines, les élèves inverseront de manière à avoir le même temps de présence en classe pour les deux cours.

Le CSF consulte

Dès le 24 août, chaque directeur d'école francophone informera les parents des mesures spécifiques à son établissement scolaire.

Le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique demande aussi aux familles de répondre à un sondage avant le 28 août pour organiser les apprentissages à distance.

À partir du 31 août, les directions des écoles offriront des séances d'information virtuelles pour répondre aux questions des parents.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !