•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les recherches se poursuivent pour retrouver l'adolescente disparue au Cap-Breton

Une enseigne sur un mur présentant le logo de la GRC et ses appellations anglaise et française.

Logo de la Gendarmerie royale du Canada.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la police régionale du Cap-Breton ont effectué vendredi des recherches au sol et de la surveillance aérienne à l'aide d'hélicoptères. Le secteur de Canoe Lake est densément boisé et abrite de nombreux sentiers pédestres et destinés aux véhicules tout-terrain (VTT).

L'adolescente mesure 1 m 55 (5 pi et 1 po) et pèse environ 45 kg (100 livres). Elle a une rose tatouée sur l’avant-bras gauche et peut porter des lunettes.

Les autorités croient qu’elle se trouve en compagnie de Darcy Doyle, un homme de 47 ans mesurant environ 1 m 82 (6 pieds) et pesant environ 86 kg (190 livres). Il a les cheveux noirs, les yeux bruns, une barbe et une moustache.

Jeudi après-midi, les autorités ont découvert un site de camping et VTT vert dans le secteur de Canoe Lake, les portant à croire que la jeune fille et Darcy Doyle se trouvaient dans cette région. Les deux individus se déplaceraient à pied.

Darcy Doyle aurait été son beau-père selon Steven Googoo, conseiller de la Première Nation We'koqma'q. La famille de la jeune fille de 14 ans craint que Darcy Doyle n'ait manipulé l'adolescente pour qu’elle parte avec lui.

La police prie les résidents du secteur de communiquer avec elle s'ils possèdent des renseignements permettant de la retrouver en composant le 902 379-2822, pour joindre la GRC d’Eksoni.

Il est également possible de communiquer anonymement des renseignements en contactant Échec au crime Nouvelle-Écosse en composant le 1 800 222-8477, en remplissant le formulaire sécurisé (Nouvelle fenêtre) ou en utilisant l'application P3 Tips .

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !