•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le saxophoniste américain Hal Singer s’éteint à l'âge de 100 ans

Photo en noir et blanc de Hal Singer, qui joue du saxophone.

Le musicien Hal Singer en 1986

Photo : halsingergroup.com

Agence France-Presse

Figure du jazz américain ayant joué avec Ray Charles et Billie Holiday, le saxophoniste Hal Singer est mort mardi à 100 ans, selon ce qu'a annoncé jeudi la mairie de Chatou, située dans la région parisienne, où le musicien résidait depuis 20 ans.

Nous avons le regret de vous faire part du décès de Hal Singer, survenu le 18 août 2020 à l'âge de 100 ans. Affaibli ces dernières années, Hal Singer s'est éteint paisiblement, entouré de son épouse et de sa famille, a annoncé la mairie de cette ville de banlieue parisienne dans un communiqué, sans préciser la cause de sa mort.

Une centaine de disques

Au cours de ses 70 ans de carrière, le musicien, né le 8 octobre 1919 à Tulsa, aux États-Unis, a enregistré près d'une centaine de disques, aux États-Unis d'abord, puis en France, où il a posé ses valises en 1965, selon sa biographie sur son site.

C'est en 1942, dans la fameuse 52e Rue de New York, où de multiples clubs de jazz étaient installés à l’époque, qu'il a joué aux côtés de Don Byas, de Roy Eldridge, de Red Allen ou encore de Billie Holiday après des débuts dans les orchestres noirs du Sud-ouest américain.

Ses tournées internationales l’ont amené en Amérique latine, en Afrique et en Asie, après qu'il a écumé les salles de concert américaines, en compagnie des plus grands, comme Ray Charles.

Acteur dans Taxi Blues

En 1989, il avait joué son propre rôle dans Taxi Blues, du réalisateur russe Pavel Lounguine, qui avait obtenu le prix de la mise en scène au Festival de Cannes l'année suivante.

C'était un témoin extraordinaire de son époque, c'est un passeur d'histoire. Il est né dans une Amérique très marquée par la ségrégation raciale, il en a souffert, mais en même temps, il a su transcender cet état de fait, a raconté à l'Agence France-Presse le maire de Chatou, Éric Dumoulin.

C'était un homme extraordinairement positif, au-delà de ses qualités musicales exceptionnelles. Je retiendrai de lui cette joie de vivre, cet optimisme, a ajouté l'élu.

Marié à une Française, Hal Singer avait décidé de s'installer en 2002 à Chatou. Il avait été promu commandeur des Arts et des Lettres en 1999.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !