•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID -19 fait battre de l’aile des aéroports régionaux

Un avion de la compagnie aérienne Westjet sur le tarmac d'un aéroport.

La reprise est difficile pour les aéroports régionaux en raison de la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Radio-Canada

Des aéroports régionaux de la Colombie-Britannique ont vu leur nombre de passagers diminuer de manière considérable en raison de la pandémie de COVID-19.

L’autorité aéroportuaire de Prince George s’attend à une reprise économique encore plus difficile que celle initialement prévue au début de la pandémie, qui a eu pour effet de clouer des avions au sol.

Dans un communiqué publié cette semaine, l’autorité qui gouverne l’aéroport dans le centre nord de la province indique que le nombre de passagers recommence à augmenter.

Toutefois, son président-directeur général, Gordon Duke, estime qu’il faudra sans doute attendre encore cinq ans pour que l’aéroport affiche des profits aussi élevés qu’avant la pandémie.

Quand la COVID-19 a frappé, nous avions planifié un premier semestre difficile, un deuxième semestre avec une reprise et pensé que, à la fin de cette année, nous serions près d’avoir récupéré, explique M. Duke.

Il dit maintenant s’attendre à ce qu'il faille trois à cinq ans pour revoir le même nombre de passagers qu’en 2019.

Prince George a subi une baisse de 95 % dans le nombre de passagers en avril et en mai, mais les mois d’été ont donné un peu d’espoir, selon M. Duke.

L’aéroport de Prince George a vu passer 75 % moins de passagers en juillet 2020 qu’en juillet 2019. Toutefois, trois fois plus de personnes sont passés à l’aéroport de Prince George en juillet 2020 comparativement au mois précédent, ce qui constitue une amélioration.

Du côté de Smithers, la situation est plus sombre pour l'aéroport qui ne bénéficie pas de l’apport de vols commerciaux. Ces derniers ont été annulés jusqu’en octobre.

Ce sera très difficile, nous devons avoir de très sérieuses discussions avec notre conseil municipal et discuter des options pour ce que nous devons faire, explique le gestionnaire de l’aéroport, Rob Blackburn.

Un problème dans toute la province

Le maire de Dawson Creek, Dale Bumstead, a invité les membres de sa communauté à réserver des vols avec la compagnie aérienne Westjet, qui doit reprendre du service dans la ville en octobre, pour prouver que le service est nécessaire dans la région.

Je ne peux honnêtement pas minimiser l’importance de ce service dans notre communauté et notre région, a-t-il affirmé sur Facebook.

Du côté de Kamloops, l’aéroport a observé une baisse de 97 % de passagers entre mars et juin, selon ses rapports financiers.

Pour Kelowna, environ 14 vols intérieurs quotidiens sont partis de l’aéroport en juin 2020, ce qui est moins que la moyenne quotidienne de 48 vols observée un an plus tôt.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !