•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

GDS se lance dans la fabrication de granules de bois à Lac-au-Saumon

Des granules de bois en feu.

La granule de bois sert de combustible pour des appareils de chauffage.

Photo : iStock

L'entreprise GDS prend de l'expansion à Lac-au-Saumon. Elle se lance dans la fabrication de granules de bois.

Le Groupe de scieries GDS a racheté les installations de l'entreprise Pure Pellet, qui fabriquait ce produit dans la municipalité, pour un montant qui demeure confidentiel.

Le PDG de GDS, Sylvain Deschênes, explique que cela permettra de valoriser les résidus des scieries de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent.

C'est vraiment pour sécuriser l'entreprise au niveau des coproduits comme tels. Si on ne peut pas vendre nos coproduits, on ne peut pas opérer nos usines de sciage. C'est stratégique comme investissement.

Une citation de :Sylvain Deschênes, PDG du Groupe de scieries GDS
Une machine dans une usine.

Pure Pellet s'était installée dans les locaux de GDS de Lac-au-Saumon qui fait déjà du séchage de bois (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Pure Pellet avait cessé la production depuis un certain temps. La CNESST avait exigé des correctifs afin de rendre certaines machines plus sécuritaires et d'assurer la solidité de certains aspects de l'installation par exemple.

De plus, il manquait à l'ancienne entreprise, une autorisation du ministère de l'Environnement, souligne Sylvain Deschênes, qui assure que toutes ces exigences seront respectées avant de démarrer la production, le printemps prochain.

D'ici là, entre 12 et 15 travailleurs seront recrutés pour faire fonctionner l'usine.

Granules de bois dans une main.

La nouvelle filiale du Groupe se nomme GDS énergie (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Cette acquisition est une bonne nouvelle pour le maire de Lac-au-Saumon, Gérard Grenier. Je suis bien content, dit-il. GDS, c'est quand même une compagnie qui est implantée depuis longtemps à Lac-au-Saumon et c'est solide, comme structure.

La production est destinée au marché outre-mer et sera livrée à partir du port de Belledune, au Nouveau-Brunswick. GDS prévoit aussi développer un marché plus local.

Dans un premier temps, 50 000 tonnes de granules seront fabriquées à Lac-au-Saumon. L'entrepreneur veut doubler sa production lorsque la vitesse de croisière sera atteinte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !