•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

200 nouveaux agents de la Police provinciale en Ontario

Une autopatrouille de la Police provinciale de l'Ontario.

La Police provinciale de l'Ontario va embaucher 200 agents.

Photo : CBC/Paula Duhatschek

Radio-Canada

Le gouvernement Ford a annoncé jeudi que la Police provinciale de l’Ontario (PPO) embauchera 200 nouvelles recrues au coût de 25 millions de dollars.

L’annonce a eu lieu à Orillia, où se trouve le quartier général de la PPO.

Ces policiers seront déployés, sur le terrain, principalement dans les régions qui sont mal desservies, comme le nord de l’Ontario.

Des inspecteurs de la Police provinciale de l'Ontario inspectent les débris laissés par la collision.

Les nouvelles recrues travailleront principalement dans les régions où les besoins sont les plus grands.

Photo : Radio-Canada / Jeremy Cohn

Questionné sur le fait que la province annonçait l’embauche de policiers et non d’enseignants à la veille de la rentrée, le premier ministre Doug Ford a déclaré que c’était comme comparer des pommes et des oranges. Ce sont les conseils scolaires qui sont responsables de l’embauche des enseignants, a-t-il insisté.

Nous avons accordé 30 millions de dollars pour embaucher plus d’enseignants, a souligné Doug Ford, et il y a les fonds de réserve, pour les jours difficiles. Je n’ai pas vu une crise comme celle-là, dans ma vie, depuis bien longtemps, alors utilisons les fonds de réserve.

Il a rappelé que le Conseil scolaire anglais de Toronto (TDSB), à lui seul, disposait d’un fonds de réserve de plus de 100 millions de dollars, ce qui permettait d’embaucher de nombreux enseignants.

Le titre de ce texte a été modifié pour refléter le contenu de l'annonce du gouvernement.

Santé mentale

L’embauche de policiers supplémentaires est une des recommandations du rapport du Comité indépendant d'examen de la Police provinciale de l'Ontario, publié en mars.

Le comité a formulé une soixantaine de recommandations, notamment sur la culture du travail au sein de la Police provinciale, le stress, la santé mentale et le suicide.

La solliciteure générale Sylvia Jones a également rappelé que 2,6 millions de dollars avaient aussi été octroyés pour l’embauche de psychologues et autres travailleurs en santé mentale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !