•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba impose de nouvelles restrictions pour contrer la COVID-19 dans le sud-ouest

Des mains qui tiennent un masque.

Le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics à Brandon à partir de lundi.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik/CBC

Une flambée de cas de COVID-19 dans la région de Brandon pousse le Manitoba à utiliser son nouvel outil de restrictions sanitaires localisées dès le lendemain de son dévoilement. Le niveau d’alerte de la région sanitaire de Prairie Mountain passe à la couleur orange, et à compter de lundi, les masques deviennent obligatoires dans les lieux publics, et les rassemblements sont limités à 10 personnes.

Les nouvelles mesures s’appliquent à toute la région sanitaire de Prairie Mountain, qui est presque aussi grande que l’Irlande.

La limite de la taille de rassemblements ne s'appliquera pas aux lieux de travail, aux magasins ou à d'autres lieux couverts par d'autres sections des plans de réouverture de la province, indique le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin.

Le port du masque obligatoire s'appliquera à tous les rassemblements publics intérieurs et extérieurs, bien qu'il y ait encore des exemptions pour des raisons médicales, dit ce dernier.

Plus de détails seront publiés au cours des prochains jours, ajoute-t-il.

La province a dévoilé mercredi un nouveau système de code de couleurs qui permet au gouvernement d’instaurer des restrictions sanitaires visant des régions, des communautés, des industries ou des établissements précis au Manitoba.

17 nouveaux cas dans la région de Prairie Mountain

Les autorités sanitaires du Manitoba ont annoncé que 33 nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés jeudi, dont 17 sont situés dans la région sanitaire de Prairie Mountain. Dix autres cas sont dans la région de santé du Sud, tandis que six sont situés dans la région sanitaire de Winnipeg.

Le Dr Roussin constate une hausse soutenue de cas à Brandon et de cas de transmission dans la communauté.

Ces temps-ci, [nous voyons plus de] rassemblements, de rassemblements religieux, de rassemblements de familles, de fêtes, de nombres importants de personnes à la plage, et nous avons des cas qui ont été liés à des événements, des endroits comme ceux-là, affirme le Dr Roussin, d’où les nouvelles ordonnances sanitaires qui visent ce genre d’événements.

Il soutient que certaines personnes au Manitoba semblent avoir oublié les principes fondamentaux de la distanciation physique qui ont permis de limiter la transmission de la COVID-19 au Manitoba.

Il est facile de comprendre pourquoi. Ça fait partie de la nature humaine, nous avons traversé une longue période, des moments difficiles. C'est un bel été au Manitoba, les gens veulent sortir et faire des choses et voir leurs amis et leur famille, poursuit-il.

Gros plan sur le visage de Brent Roussin qui regarde vers la droite de la photo.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Mais nous savons que [la situation actuelle] en est le résultat, que ce virus se propage lors de contacts rapprochés et prolongés. Nous devons donc augmenter ce niveau de restrictions dès maintenant, avant que les choses ne deviennent incontrôlables, déclare le Dr Roussin.

Il est nécessaire d’imposer de telles mesures dans toute la région sanitaire parce que certaines transmissions semblent avoir eu lieu à l’extérieur de la ville, notamment dans des parcs et sur les plages.

Des journalistes ont demandé au Dr Roussin pourquoi il s’attend à ce que le public respecte ces nouvelles mesures, alors que certaines personnes ne respectaient pas les ordonnances sanitaires qui étaient déjà imposées.

Lorsque nous élevons la sévérité de notre message, nous voyons une hausse de la conformité de la part du public, dit le Dr Roussin, ajoutant que la province n’hésitera pas à chercher à faire appliquer ces règles et à punir les contrevenants.

Deux expositions possibles au virus

Le nombre total de cas confirmés et présumés de la COVID-19 au Manitoba est de 796, tandis que 247 cas sont actuellement actifs.

Par ailleurs, la province compte toujours 12 décès liés à la maladie, et 537 personnes en ont été guéries. En raison d’un problème technique, la province n’était pas en mesure de fournir le nombre d’hospitalisations jeudi.

Depuis le début de la pandémie, 119 210 tests de dépistage de la COVID-19 ont été effectués au Manitoba, dont 1596 mercredi.

Les responsables de la santé publique ont également annoncé deux expositions possibles du public au nouveau coronavirus survenues dans la province le 8 août. Une personne atteinte de la maladie se trouvait au parc provincial Manipogo, situé près de la route 276, sur le lac Manitoba, et l'autre, sur un terrain de soccer, au 930, rue First, à Brandon.

La province juge que le risque de transmission est faible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !