•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une plateforme pour consulter un dentiste en ligne

Gros plan d'un homme âgé discutant avec une professionnelle de la santé en ligne.

Gros plan d'un homme âgé discutant avec une professionnelle de la santé en ligne.

Photo : iStock / fizkes

Après les médecins, quelque 215 dentistes canadiens offrent désormais leurs services au moyen d’une nouvelle plateforme, Dentist online, un outil qui se veut complémentaire aux visites en personne dans un contexte de lutte contre la pandémie de COVID-19.

La plateforme de consultation en ligne porte sur des soins dentaires et donne accès à des dentistes indépendants et experts en médecine buccale provenant de 96 cliniques à travers le pays, y compris des denturologistes et spécialistes dentaires tels qu’orthodontistes, chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux, parodontistes et endodontistes, prosthodontistes et pédodontistes.

L’outil, accessible 24 heures sur 24, les sept jours de la semaine, agit comme un service de triage qui pourrait ramener le temps d’attente à moins de 5 minutes. Il réduit également les visites inutiles et dirige les patients vers un rendez-vous en personne uniquement lorsque nécessaire, peut-on lire dans le communiqué de Dentist online.

Le simple fait de pouvoir parler à un spécialiste peut faire gagner au patient et au réseau un temps précieux. Il en est de même pour les personnes vulnérables, qui ne peuvent pas se déplacer, explique le Dr Barry Dolman, directeur des affaires cliniques et réglementaires d’Altima Dental et un des initiateurs de la plateforme.

Capture d’écran de la plateforme Dentist online.

Capture d’écran de la plateforme Dentist online.

Photo : DENTIST ONLINE

Dans le confort de son salon, le patient peut avoir accès à un diagnostic provisoire à distance. Il est également possible d’obtenir une prescription directement adressée à la pharmacie.

La pandémie a favorisé la consultation en ligne

Pour le Dr Dolman, le contexte de la pandémie est venu consolider l’accès aux médecins et aux dentistes.

Une consultation à distance à une échelle aussi importante était presque impensable voilà quelques mois seulement, dit-il.

Le Dr Dolman montre du doigt les législations qui peinent encore à suivre l’évolution technologique, qui permet de mettre à profit des outils de tous les jours comme le téléphone intelligent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !