•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le téléphone BlackBerry est de retour, avec clavier et 5G

Le BlackBerry KeyOne

BlackBerry connaît une baisse ininterrompue de ses ventes depuis 2012, avec une part de marché de moins de 1 %.

Photo : Courtoise BlackBerry

Agence France-Presse

Une jeune entreprise texane, OnwardMobility, promet de sortir un téléphone intelligent 5G avec un clavier BlackBerry, un rebond inattendu pour la marque, qui semblait vouée à disparaître après des années d'effacement progressif du marché.

Le groupe canadien a vendu une licence à OnwardMobility qui donne à l’entreprise le droit de fabriquer et de commercialiser un téléphone BlackBerry, selon un communiqué publié mercredi.

Ce nouveau téléphone, dont la sortie en Amérique du Nord et en Europe est prévue au premier semestre 2021, sera conçu pour la dernière génération ultrarapide de téléphonie mobile, la 5G, en cours de déploiement dans le monde.

Il met aussi l'accent sur les gains de productivité obtenus avec un clavier à touches physiques, emblématiques de la marque, et un niveau élevé de sécurité, comparable à celui pour les entreprises et gouvernements, assure John Chen, PDG de BlackBerry.

Le groupe canadien avait vendu une licence pour le téléphone au fabricant chinois TCL en 2016 afin de se recentrer sur son expertise initiale, soit les logiciels et services, tout en conservant le contrôle des logiciels et de la sécurité des téléphones.

Toutefois, en février dernier, les deux entreprises ont annoncé la fin de leur production. L'arrêt des ventes est prévu pour le 31 août.

Les BlackBerry étaient très prisés dans les entreprises dans les années 2000, car ils permettaient de consulter facilement les courriels.

L'arrivée en 2007 de l'iPhone, d'Apple, avait fait chuter les ventes et BlackBerry est confronté à une érosion ininterrompue de ses ventes depuis la fin de 2012, avec une part de marché maintenant à moins de 1 %.

Peter Franklin, le patron d'OnwardMobility, voit dans la marque canadienne une incroyable occasion, parce que les téléphones intelligents BlackBerry sont connus pour protéger les communications, la vie privée et les données.

Le nouveau téléphone sera fabriqué par FIH Mobile, une filiale du groupe Foxconn, et sera opéré par Android, le système d'exploitation de Google.

Le marché mondial des téléphones intelligents s'est effondré au deuxième trimestre cette année, d'après le cabinet Canalys : il a reculé de 14 %, à 285 millions de cellulaires vendus, après un premier trimestre déjà en déclin.

Samsung et Huawei ont déjà sorti plusieurs cellulaires avec la 5G, tandis qu'Apple sortira ses premiers iPhone 5G à l'automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !