•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disparition au Cap-Breton : la GRC donne des détails sur le suspect

L'adolescente de 14 ans d'Eskasoni est probablement accompagnée de Darcy Doyle, 47 ans.

Une enseigne sur un mur présentant le logo de la GRC et ses appellations anglaise et française.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) demande l’aide du public

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) du Cap-Breton est toujours à la recherche d'une jeune fille de 14 ans. La police donne maintenant l'identité de l’homme avec qui l’adolescente se trouverait.

Une jeune fille, de la Première Nation d’Eskasoni, au Cap-Breton, manque à l’appel depuis presque une semaine. Au moment où ses proches ont signalé sa disparition, la GRC croyait déjà que l'adolescente se trouvait avec un homme qu’elle connaît.

Mais voilà que la police vient tout juste de dévoiler l’identité de l’homme en question. On avait l’information, mais on voulait juste confirmer qu'elle est avec cette personne-là, affirme la porte-parole de la GRC de la Nouvelle-Écosse, la caporale Lisa Croteau.

Il s’agit de Darcy Doyle, 47 ans, de Mira Gut, au Cap-Breton.

Photo de Darcy Doyle. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Darcy Doyle, 47 ans

Photo : Gendarmerie royale du Canada (GRC)

Darcy Doyle mesure 182 centimètres (6 pieds) et pèse 86 kilos (190 livres). Il a de longs cheveux noirs, les yeux bruns, une longue et épaisse barbe noire et une moustache. L'homme et l'adolescente se déplaceraient peut-être à bord de VTT rouges ou verts, selon la police.

La GRC ne donne pour l’instant pas d’information sur la relation entre l'adolescente et Darcy Doyle ou sur le passé de l’homme. Je ne peux pas parler de l’histoire de M. Doyle, mais on s’inquiète pour elle et on souhaite qu’elle retourne chez elle, explique la caporale Croteau.

La police croit toujours qu'elle et Darcy Doyle se trouvent dans la municipalité régionale du Cap-Breton et concentre ses recherches sur ce territoire.

Plusieurs détachements de la GRC ainsi que la Police régionale du Cap-Breton (PRCP) collaborent à l’enquête.

Description de l'adolescente :

  • 14 ans;
  • 154 centimètres (5 pieds 1 pouce);
  • 45 kilos (100 livres);
  • cheveux bruns;
  • yeux bruns;
  • tatouage d’une rose sur son avant-bras gauche;
  • pourrait porter des lunettes.

Le ministère des Terres et des Forêts de la Nouvelle-Écosse participe aux efforts de recherche par hélicoptère. Des chiens policiers de la PRCP prennent également part aux recherches.

Pourquoi 6 jours pour donner l'identité de l'homme adulte?

Ces derniers jours, la famille a manifesté son insatisfaction à l'égard des efforts déployés pour retrouver l'adolescente.

Ses proches estiment qu'elle est en danger imminent .

Il a fallu six jours à la GRC pour diffuser le nom et la photo de Darcy Doyle, l'homme adulte avec qui la jeune fille a été vue. La famille fait circuler cette information sur les réseaux sociaux depuis les premières heures de la disparition, ce qui a aussi pour effet d'entraîner beaucoup de spéculation quant à la nature des liens entre l'adolescente et l'homme de 47 ans.

Les proches de l'adolescente ont également lancé une pétition électronique demandant que l'on déclenche une alerte Amber.

La caporale Lisa Croteau, porte-parole de la GRC en Nouvelle-Écosse, indiquait mardi après-midi à Radio-Canada que les forces policières doivent confirmer qu'une personne âgée entre 14 et 16 ans a été enlevée avant de lancer une telle alerte. Or, la police estimait qu'elle n n'avait pas été enlevée en raison de son âge et de sa volonté de coopérer avec la personne qui l'accompagne, selon la caporale Croteau.

L'alerte Amber, nommée en mémoire d'Amber Hagerman, une fillette kidnappée aux États-Unis en 1996, est un système destiné à réagir aux enlèvements d'enfants.

Lundi, à l'Île-du-Prince-Édouard, on a déclenché par erreur une alerte Amber pour une femme de plus de 30 ans. On croyait d'abord à l'enlèvement d'une enfant de 12 ans, puis on a compris qu'il s'agissait d'un malentendu, et on a déterminé que la blague ayant déclenché l'opération policière avait été faite par une adulte dans la trentaine.

Signalements

On a vu la jeune fille à Eskasoni pour la dernière fois le 13 août.

La police indique que Darcy Doyle et l'adolescente ont été filmés par la caméra de surveillance d'une station-service sur la route 22 à Catalone, dans la région de Sydney-Louisbourg, au Cap-Breton, le 13 ou le 14 août. La police affirmait aussi lundi qu'on a signalé leur possible présence à bord d'un VTT dans le secteur de Forchu.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.