•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une saison sans spectateurs, un ajustement pour Roy et les Remparts

Patrick Roy, entraîneur-chef et directeur général des Remparts.

Patrick Roy, entraîneur-chef et directeur général des Remparts

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Heureux de savoir que la saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pourra débuter dès le 1er octobre, Patrick Roy ne cache pas que de jouer sans spectateurs comportera sa part de défi pour les joueurs du circuit.

Il y a des joueurs qui carburent à l’énergie des partisans et d’autres que c’est l’inverse. Je suis convaincu que ça va avoir un effet, a pointé Patrick Roy, mardi matin, ajoutant qu’il était lui-même dans la première catégorie durant son illustre carrière de gardien de but.

Quand je jouais, j’aimais quand c’était bruyant. Que ce soit pour nous ou contre nous, c’était une source de motivation.

Une citation de :Patrick Roy, entraîneur-chef et directeur général des Remparts de Québec

Si les matchs à huis clos ne représentent pas un scénario idéal, l’essentiel demeure toutefois de pouvoir jouer au hockey. Roy se réjouit donc que la LHJMQ soit en mesure de commencer la saison le 1er octobre, contrairement aux ligues de l'Ouest et de l'Ontario, qui débuteront début décembre.

Je pense que la ligue a fait un excellent travail et il y va y avoir une sécurité au niveau des joueurs. Pour moi, ça, c’est la clé, a expliqué le directeur général et entraîneur-chef des Remparts, soulignant qu’il n’est pas impossible que les spectateurs reviennent dans les gradins en cours de saison si la situation pandémique s’améliore.

Les Finlandais en attente

À deux semaines du premier match présaison des Remparts, le 1er septembre, contre l’Océanic de Rimouski au Centre Vidéotron, Patrick Roy tourne donc maintenant son attention sur sa troupe.

Trente-six joueurs devraient être du camp des Remparts, dès le 30 août, incluant les Finlandais Viljami Marjala et Aapo Siivonen, de nouvelles additions à la formation. Les Remparts ont obtenu la libération des deux joueurs par leurs clubs finlandais et ils devaient atterrir à Québec la semaine dernière, mais les restrictions de voyage actuelles au Canada compliquent les choses. Seuls les visiteurs voyageant pour un motif essentiel peuvent actuellement entrer au pays.

Viljami Marjala dans l'uniforme de la Finlande

Viljami Marjala s'est imposé comme le meilleur marqueur de l'équipe U17 de la Finlande lors des compétitions internationales, cette saison.

Photo : Remparts de Québec

Des discussions sont toutefois en cours entre le Ligue canadienne de hockey et le gouvernement fédéral et le litige pourrait se régler rapidement. La présence de Marjala, à qui Roy semble destiner une place sur le premier trio aux côtés de Pierrick Dubé et Théo Rochette, est particulièrement importante pour les Diables rouges.

Un repêchage LNH en cours de saison

Le repêchage LNH ayant été repoussé aux 9 et 10 octobre, c’est donc dire que les attaquants Théo Rochette et Cole Cormier auront la chance de se faire valoir à nouveau aux yeux des recruteurs du circuit Bettman lors du calendrier présaison et des premiers matchs de la saison 2020 des Remparts.

Une opportunité que Rochette accueille à bras ouverts, lui dont la saison dernière a été perturbée par une mononucléose. Je vois ça comme une deuxième chance de remonter au classement des meilleurs espoirs après avoir baissé un peu la saison dernière. Je n’ai rien à perdre, explique le joueur de centre canado-suisse acquis des Saguenéens de Chicoutimi, l'hiver dernier.

Ce dernier ne cache toutefois qu’il a hâte de connaître l’identité de son équipe professionnelle et ainsi pouvoir mettre le repêchage derrière lui. Les entrevues avec les recruteurs, les formulaires, les appels, ça n’a pas vraiment arrêté de l’été. J’en parlais avec d’autres joueurs qui vont être repêchés et on a tous un peu hâte que ce soit fini.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !