•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Bonaventure, les bloquistes discutent de relance post-pandémie

Des gens discutent à l'extérieur.

Le caucus se rencontrait pour la première fois en cinq mois.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Radio-Canada

Le caucus de Bloc québécois s’est ouvert aujourd’hui à Bonaventure, sur fond de remaniement ministériel. Les députés bloquistes souhaitent profiter de l'événement pour élaborer un plan de relance post-pandémie et se targuent de le faire en écoutant les préoccupations des régions.

Les 32 députés bloquistes ont choisi Bonaventure pour se réunir pour une première fois depuis le mois de mars.

Ils ne sont pourtant pas en territoire conquis. Le Bloc québécois a perdu la circonscription Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine depuis le départ de Raynald Blais en 2011.

Mais la formation bloquiste espère ravir le comté aux libéraux aux prochaines élections fédérales et démontrer l’importance qu’elle accorde aux régions du Québec.

Kristina Michaud, députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

Kristina Michaud, députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

Photo : Radio-Canada

C’est la première fois que le Bloc québécois tient un caucus dans la Baie-des-Chaleurs, a rappelé la députée d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia, Kristina Michaud.

Je pense que ça envoie un message fort pour notre plan de sortie de crise de la pandémie, a ajouté la députée. On veut que ça passe par les régions pour cette sortie de crise économique là. On est déjà plusieurs députés dans l’Est et dans plusieurs régions du Québec. On est là pour les régions.

Les députés du Bloc québécois comptent profiter de ce caucus pour planifier l’après-pandémie. Le parti déplore que les libéraux n’aient pas fait un travail de consultation adéquat pour relancer l’économie québécoise.

Yves-François Blanchet entre dans une salle.

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, s'est présenté, portant un masque aux couleurs de son parti.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le Bloc va déposer au milieu du mois de septembre, lors d’un prochain caucus, un plan de sortie de crise COVID qui proviendra des régions et des municipalités du Québec. C’est toute une différence et elle est majeure, a indiqué le chef du Bloc, Yves-François Blanchet.

Il estime que le gouvernement minoritaire de Justin Trudeau pourrait perdre le vote de confiance qui suivra le discours du Trône. Selon lui, si le gouvernement Trudeau veut survivre à l'automne, il devra faire preuve d'une grande transparence.

Le chef bloquiste exige aussi le paiement rapide des compensations pour les producteurs laitiers soumis à la gestion de l'offre.

Les gens debout portent un masque et les gens assis ont pu l'enlever.

Les membres du caucus des députés de Bloc québécois sont réunis à Bonaventure, dans le respect des règles d'hygiène liées à la COVID-19

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Il réclame également du soutien pour les personnes âgées. Il est inacceptable, comme il l’aurait été lors d’un premier discours du Trône, qu’il n’y ait aucune mesure pour venir en aide aux aînés du Québec, a-t-il mentionné.

Il a été impossible pour les journalistes de poser des questions au chef bloquiste en ce premier jour de caucus.

Il faudra attendre le bilan de la rencontre jeudi matin pour s'adresser directement à Yves-François Blanchet.

D'après les informations d’Isabelle Larose

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Gaspésie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Gaspésie.