•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une bière aux eaux usées, y goûteriez-vous?

Ses créateurs la décrivent comme étant de type sec, frais et légèrement fruité.

Des gens trinquent en levant leur verre de bière dans un bar.

La nouvelle bière blonde de Village Brewery a été approuvée par les autorités sanitaires albertaines.

Photo : iStock

Radio-Canada

Au début, ils en riaient dans la salle de conférence : Et si on faisait une bière à partir d'eaux usées? Aujourd'hui, les fabricants de la brasserie Village Brewery, à Calgary, veulent persuader les amateurs de bière que leur nouveau brassin fabriqué à partir d'eaux usées a tout aussi bon goût que les autres.

La nouvelle bière blonde est décrite par ses inventeurs comme étant de type sec, frais et légèrement fruité.

C'était important pour nous qu'elle ait le même goût que notre autre bière blonde, et nous y sommes arrivés. Nous sommes confiants.

Jackson Stuart, directeur commercial de Village Brewery

La nouvelle recette de bière est le résultat d'une collaboration avec des chercheurs de l'Université de Calgary et la société américaine de technologies de l'eau, Xylem. Ensemble, ils ont concocté un lot limité à 1600 cannettes.

Leur objectif? Montrer que l'eau usée, même celle éliminée par la chasse d'eau, peut devenir potable. Et, par conséquent, montrer qu'il est possible de contribuer à préserver les réserves d'eau potable à la baisse, explique la coordonnatrice de projets à Advancing Canadian Wasterwater Assets (ACWA), Christine O'Grady.

Christine et Jeremy devant des gros tuyaux pour fabriquer la bière.

Christine O'Grady de l'ACWA et Jeremy McLaughlin, de Village Brewery, sont fiers du produit final.

Photo :  Riley Brandt/Université de Calgary/La Presse Canadienne

Nous nous attendons à ce que des personnes hésitent à cause de l'aspect dégoûtant [de l'eau usée], dit cette dernière.

Dans le cadre de ce projet, nous voulons lancer une discussion sur le fait que l’eau est une ressource que nous devons protéger.

L’ACWA est un partenariat de recherche entre l’Université de Calgary et la Ville de Calgary qui comprend l’installation de traitement des eaux usées de Pine Creek près de la rivière Bow.

Feu vert des autorités sanitaires

Le processus pour brasser avec des eaux usées, bien qu'un peu compliqué, a reçu l'approbation des autorités sanitaires.

Normalement, les eaux usées municipales passent par un système complexe comprenant des filtres, des microbes et des rayons ultraviolets pour les rendre assez propres pour retourner à la rivière.

L’équipe du ACWA est allée encore plus loin en utilisant de l'eau partiellement traitée de l'usine de Calgary, et en la soumettant ensuite à une autre purification plus avancée pour la rendre potable. Cette purification comprenait l’ultrafiltration, l’ozone, la lumière ultraviolette et l’osmose inverse.

Services de santé Alberta a aidé les partenaires à élaborer un plan de sécurité et a testé l’eau traitée pour s’assurer qu’elle répondait aux normes concernant l’eau potable.

Avec les bonnes mesures en place, les eaux usées, les eaux ménagères, les eaux de pluie et les eaux pluviales collectées sur les toits peuvent devenir sécuritaires et potables, a déclaré l’inspectrice de la santé publique Jessica Popadynetz.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !