•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Méchant guignol : des objets qui prennent vie dans les mains de Kris Fleerackers

Passionné de marionnettes et de théâtre, Kris Fleerackers aime stimuler l'imaginaire. Il propose avec Méchant guignol une courte pièce où s'animent dans les mains d'un homme solitaire des objets du quotidien.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une marionnette d'un jeune homme en papier mâché qui s'approche d'un soulier.

La performance éclair « Méchant guignol » avec Kris Fleerackers

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une réalisation de Pierre Beaudoin

Cette performance éclair est le fruit d’une collaboration unique entre le marionnettiste et l’équipe de L’atelier culturel pour révéler l’univers secret de Ben, un personnage qui ne vit que dans sa tête. Il en résulte une histoire farfelue, qui pourrait peut-être ébranler certaines sensibilités, illustrant le délire d'un personnage étrange face ses sentiments amoureux.

Je crois que j'ai toujours aimé les gens un peu bizarres et là, c'est quelqu'un qui est vraiment enfermé sur lui-même et tous ses désirs, ses fantasmes ce qu'il voudrait bien faire dans la vie, mais il n'est pas capable, il va essayer de le retrouver dans sa fantaisie, explique Kris Fleerackers.

Kris Fleerackers, marionnettiste, en conversation avec une chaussure et une marionnette.

Le marionnettiste Kris Fleerackers et l'une de ses créations.

Photo : Radio-Canada

La courte pièce, captée à la caméra, est à mi-chemin entre le théâtre de marionnettes et le théâtre d'objets, une forme de théâtre qui peut être empreinte de beaucoup d'émotion, dit l'auteur.

On sait que ce n'est pas vivant, que c'est un objet, que ça bouge parce qu'on le fait bouger, donc c'est toujours dans un sens une caricature du monde dans lequel on vit, on a l'impression que c'est plein d'émotion. 

Même si cette création n'est pas destinée aux enfants, Kris Fleerackers croit que le théâtre de marionnettes et d'objets devrait plus souvent faire partie de la vie des enfants, et des adultes.  

J’ai toujours été passionné des marionnettes. Je faisais beaucoup d'anxiété quand j’étais enfant. Alors, pour moi, c’était une façon de me créer un petit monde que je pouvais contrôler!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !